Requiem pour la jeune amie, Gilles Leroy

La plume de Gilles Leroy danse, ondule, chante, sur les talons de la jeune amie à qui il dédie ce roman. Par bribes, il reconstitue leur histoire, platonique, coup de foudre amical, se rappelle, se plonge dans leur jeunesse – 1977 puis, soudain, le choc de 1984. Croisée lors d'une fête, sa silhouette si frêle …

Lire la suite de Requiem pour la jeune amie, Gilles Leroy

Fantômes, Christian Kiefer

Fantômes comme ceux des soldats tués pour leur pays, comme les fantômes des villageois Vietnamiens morts dans la forêt, comme les Phantoms qui déversaient napalm, feu et fureur sur la jungle asiatique, comme les fantômes qui reviennent hanter les rêves éveillés de John Frazier, silhouettes spectrales aux traits brouillés, yeux bridés et sourire flouté par …

Lire la suite de Fantômes, Christian Kiefer

Aussi riche que le roi, Abigail Assor

Lalla Sarah a tout d’une reine, sauf son trésor d’or, malgré ce surnom de princesse dont l’affuble un Abdellah moqueur. Son petit voisin la raille, son regard goguenard barré du grillage qui sépare le quartier Hay Mohammadi du bidonville où il vit. Sarah habite à la limite, entre les très pauvres et ceux du peuple …

Lire la suite de Aussi riche que le roi, Abigail Assor

It’s a Sin, Russel T. Davies

Russell T. Davies nous fait passer du rire aux larmes en quelques plans, met l’accent sur la douceur de vivre de l’avant puis sur la tension qui grignote peu à peu cette jeune insouciance heureuse. Roscoe (Omari Douglas), Colin (Callum Scott Howells) et Ritchie (Olly Alexander) voient leur arrivée à Londres comme synonyme d’une indépendance …

Lire la suite de It’s a Sin, Russel T. Davies

Normal People, Sally Rooney

Marianne et Connell. Connell et Marianne. Ils se tournent autour, s’évitent, s’embrassent, s’embrasent et se quittent, s’ignorent puis reviennent l’un vers l’autre. Ce ballet est décrit alternativement à travers le regard de Marianne puis à travers le regard de Connell. Ils sont à la fois normaux et anormaux, Normal People et Abnormal People éprouvant des …

Lire la suite de Normal People, Sally Rooney

Le jeu de la dame, Walter Tevis

Beth Harmon est une petite prodige. Elle découvre les échecs à huit ans, dans le sous-sol de l’orphelinat où elle vit, entourée de filles qu’elle ignore – seule Jolene, une grande adolescente noire et jolie, audacieuse et sans complexe échappe à son timide dédain. Puis Beth gravira les échelons, peu à peu, s’éloignant de l’enfant laide …

Lire la suite de Le jeu de la dame, Walter Tevis

Affamée, Raven Leilani

Edie est affamée. Affamée de vie, de plaisir, d’argent, d’amour – sa faim ne semble pas en décalage avec celle que peut ressentir une femme d’aujourd’hui. Après le début d’une aventure avec un homme marié, les désastres s’enchaînent : la maison d’édition où elle travaillait la chasse, son appartement se referme derrière elle, ses toiles lui …

Lire la suite de Affamée, Raven Leilani

Tes ombres sur les talons, Carole Zalberg

Carole Zalberg a une écriture chantante, toute en finesse et en nuances. Elle rejette le verbe juste avant le point, aime à placer les compléments avant le prédicat, à alterner longs énoncés et phrases elliptiques. Elle commence par une narration à la première personne, raconte la malaise et le mal-être, les premiers échecs. Puis elle …

Lire la suite de Tes ombres sur les talons, Carole Zalberg

Un bref instant de splendeur, Ocean Vuong

Ocean Vuong n’écrit pas seulement une lettre à sa mère – il écrit aussi une déclaration d’amour à celui qui habita son cœur en premier et qui le tira du « monde des noyés » pour le métamorphoser en eau, ruisselante et forte, imprévisible et impétueuse. Il raconte le Vietnam de Lan, sa grand-mère, et celui de …

Lire la suite de Un bref instant de splendeur, Ocean Vuong

Tu ne désireras pas, Jonathan Miles

Tu ne désireras pas (Want Not) est bâti à la manière d’un triptyque, chacune des toiles faisant écho à l’autre, communiquant avec sa voisine. L’alternance entre trois personnages, trois environnements différents rythme le roman. Les longues phrases de Miles s’enroulent sur la page, lignes après lignes, sans doute conséquence de sa volonté de se plonger …

Lire la suite de Tu ne désireras pas, Jonathan Miles

Uncle Frank, Alan Ball

Cette fois, point d’Ohio pour décor mais toujours ces montagnes Appalaches en arrière-plan : l’intrigue se déroule en Caroline du Nord en 1974, dans une famille conservatrice et représentative de cette Amérique profonde qui est décidément à l’honneur en ce moment. Betty est la benjamine du foyer, coincée entre ses cousines glamours mais contraintes de se …

Lire la suite de Uncle Frank, Alan Ball

Virgin Suicides, Jeffrey Eugenides

Virgin Suicides retrace davantage l’histoire d’une obsession que celle de personnages. Tout le roman de Jeffrey Eugenides repose sur une très nette opposition entre « nous » et « elles ». Le narrateur ne se nomme pas, il se contente de raconter ce que lui et son groupe d’amis ont vu. Il évoque l’histoire des Lisbon, famille de sept …

Lire la suite de Virgin Suicides, Jeffrey Eugenides

Feel Good, Mae Martin (saison 1)

Deux jeunes femmes, l’une qui rêve des muscles de son prince charmant depuis son plus jeune âge, princesse brune et british, un peu coincée, « straight » dans tous les sens anglais du terme ; l’autre, blonde aux cheveux courts, garçon manqué à l’accent américano-canadien, aux « r » aussi marqués qu’elle-même est effacée derrière une androgynie touchante. Elle aime …

Lire la suite de Feel Good, Mae Martin (saison 1)

The Queen’s Gambit (Le jeu de la dame), Scott Franck

Adaptée d’un roman de Walter Tevis par Scott Frank et Allan Scott, la série The Queen’s Gambit (Le jeu de la dame) met en scène une joueuse d’échecs hors-pair. Beth Harmon est orpheline et quand le spectateur fait sa connaissance : elle vient de perdre sa mère dans des circonstances étonnantes qu’elle ne comprendra jamais …

Lire la suite de The Queen’s Gambit (Le jeu de la dame), Scott Franck

Fille, Camille Laurens

« Une fille c’est bien aussi. » Une fille, c’est même merveilleux. D’une sentence à l’autre, un livre. Celui de Camille Laurens, celui de sa féminité, celui de toutes les filles, celles d’hier et d’aujourd’hui. Surtout celles d’hier puisque l’héroïne, tantôt narratrice, tantôt simple protagoniste, tantôt destinataire du narrateur, est née en 1960, petite sœur d’une Claude, …

Lire la suite de Fille, Camille Laurens

Retour à Martha’s Vineyard, Richard Russo

Dans Retour à Martha’s Vineyard, Richard Russo raconte la fin d’une époque et le début d’une autre, une page sur le point de se fermer après quarante ans de béance. Dans un roman typiquement américain, il revient sur les années de fac de trois amis, hantées par la menace de la conscription. Lincoln, Teddy et …

Lire la suite de Retour à Martha’s Vineyard, Richard Russo

Les Dynamiteurs, Benjamin Whitmer

Denver, Colorado, 1895. Dans la vieille Usine désaffectée aux confins de la ville, derrière le quartier des Bottoms et les saloons, les bordels et les coupe-gorges, vit une bande d’orphelins qui refuse d’avoir affaire aux « Crânes de Nœuds » – aux adultes qui compliquent toujours tout. Deux aînés jouent le rôle de grand-frère et de grande-sœur : …

Lire la suite de Les Dynamiteurs, Benjamin Whitmer

Nickel Boys, Colson Whitehead

Nickel Boys, c’est le roman de la Nickel Academy avant d’être celui des Boys de cette maison de correction. Le livre s’ouvre sur une scène d’exhumation, de découverte de deux cimetières – l’un, officiel, l’autre, clandestin – dans l’herbe haute qui ceint les bâtiments aujourd’hui déserts de cette prison pour jeunes, supposée être une simple …

Lire la suite de Nickel Boys, Colson Whitehead

Le déjeuner de la nostalgie, Anne Tyler

En 2008, vingt-cinq ans après avoir écrit Le déjeuner de la nostalgie (Dinner at the Homesick Restaurant) qui date de 1982, Anne Tyler le considérait toujours comme son œuvre favorite, ayant, pour une fois, réussi à s’attacher équitablement à tous ses personnages. Il y a Ezra, Cody et Jenny, et leur mère, Pearl. Cette dernière …

Lire la suite de Le déjeuner de la nostalgie, Anne Tyler

Vingt et un jours, Laurence Tellier-Loniewski

Vingt et un jours peut sembler être un délai plus que raisonnable pour qu’un demandeur d’asile complète son dossier et le remette à l’Opfra qui examinera ensuite son cas. En tout cas, Émeline, la protagoniste, considère de prime abord que ces trois semaines seront largement suffisantes pour se charger du formulaire d’Ehsan – mais les …

Lire la suite de Vingt et un jours, Laurence Tellier-Loniewski

Papicha, Mounia Meddour

Papicha ou, en arabe algérien, le nom donné à une jeune fille coquette, « jolie, libérée » selon les propres mots de Mounia Meddour, la réalisatrice. Nedjma (Lyna Khoudri à la fois fragile et farouche) et ses amies sont en fac de droit. Elles vivent dans une cité U à Alger, dans les années 1990, soit pendant …

Lire la suite de Papicha, Mounia Meddour

Baiser féroce, Roberto Saviano

Baiser féroce ou un baiser passionné et violent, douloureux, au goût de sang vite remplacé par une douce ombre sur les lèvres, fantôme vif de la morsure des dents ennemies ou amantes. Le prologue de ce deuxième et dernier volet du diptyque de Roberto Saviano servira de leçon à tous ses détraqueurs, à tous ceux …

Lire la suite de Baiser féroce, Roberto Saviano

The Plot Against America, David Simon (minisérie)

Après The Wire et The Deuce, David Simon poursuit son exploration de l’Amérique et de ses travers dans six épisodes d’une grande richesse – mais loin de toute légèreté. Cette fois, en se basant sur le roman de Philip Roth The Plot Against America, il développe une série éponyme qu’il situe au début de la …

Lire la suite de The Plot Against America, David Simon (minisérie)

Piranhas, Roberto Saviano

Piranhas se lit en apnée. Roberto Saviano, auteur de plusieurs récits et enquêtes au cœur de la ‘Ndrangheta (Extra Pure – alias ZéroZéroZéro pour son adaptation sérielle) et de la Camorra, mafia napolitaine (Gomorra), frappe fort de nouveau. Dans ce qui est cette fois un roman, les héros sont adolescents. Des adolescents qui semblent ne …

Lire la suite de Piranhas, Roberto Saviano

Un été norvégien, Einar Már Guðmundsson

Traversé de quelques fulgurances, Un été norvégien n’en est pas moins un roman ardu, peu accessible – voire franchement obtus. Einar Már Guðmundsson revient sur l’été des désillusions et des enchantements pour Halli, si similaire à lui si l’on en croit la quatrième de couverture. À la première personne, le jeune narrateur retrace son périple, …

Lire la suite de Un été norvégien, Einar Már Guðmundsson