Une fin décevante (La lutte des classes, Michel Leclerc)

On prend Leila Bekhti que l’on transforme en avocate qui a réussi à sortir de sa banlieue, Edouard Baer que l’on habille en rockeur militant, on les met ensemble dans une maison à Bagnolet avec deux enfants, on mélange… et on obtient La lutte des classes. Sofia et Paul ont emménagé là quelques années auparavant, à... Lire la Suite →

Publicités

Une comédie française comme on les aime (Le mystère Henri Pick, Rémi Bezançon)

Rien d’original dans la construction, ou dans la manière de filmer mais une comédie bien sympathique. Fabrice Luchini est fidèle à lui-même, à la limite entre le jeu juste et le surjeu mais il est tellement bon dans cette performance de funambulisme qu’on ne peut qu’adhérer. Camille Cottin ménage ses ardeurs en fille du supposé... Lire la Suite →

L’amour abstrait (Celle que vous croyez, Safy Nebbou)

Ce film délivre un message très intéressant sur la société d’aujourd’hui. Perdus dans nos écrans, ne manquons-nous pas l’essentiel, pourtant à portée de main ? Ne nous abritons-nous pas trop derrière notre identité virtuelle ? Claire (Juliette Binoche) a une petite cinquantaine, elle vient d’être abandonnée par Ludo qui n’est pas intéressé par une relation sérieuse avec... Lire la Suite →

Un amour impossible, Catherine Corsini

Après le roman autobiographique éponyme de Christine Angot, nous voici face à son adaptation cinématographique. Ici, plus de Pierre mais un Philippe, plus de Christine mais une Chantal et seule la mère, Rachel, a conservé son vrai prénom (on se demande pourquoi). Si l’histoire reste identique et colle parfaitement aux confidences de l’auteure, celle-ci a... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑