Hamnet, Maggie O’Farrell

Hamnet ou un petit-garçon bientôt jeune homme si la vie le permet, courant d’une pièce à l’autre, cherchant sa mère Agnes, sa sœur Suzanna, sa grand-mère Mary pour les amener auprès de Judith, sa jumelle souffrante, mourante. Le père est au loin, à Londres, dans sa mansarde, les doigts maculés d’encre et l’esprit habité par …

Lire la suite de Hamnet, Maggie O’Farrell

It’s a Sin, Russel T. Davies

Russell T. Davies nous fait passer du rire aux larmes en quelques plans, met l’accent sur la douceur de vivre de l’avant puis sur la tension qui grignote peu à peu cette jeune insouciance heureuse. Roscoe (Omari Douglas), Colin (Callum Scott Howells) et Ritchie (Olly Alexander) voient leur arrivée à Londres comme synonyme d’une indépendance …

Lire la suite de It’s a Sin, Russel T. Davies

La costumière, Patrick McGrath

Joan est costumière, mais c’est aussi et avant tout la gardienne de l’armoire, d’où le titre anglais de ce roman (The Wardrobe Mistress). En effet, tout juste veuve alors que s’ouvre ce livre de Patrick McGrath, elle sera hantée par l’esprit de son mari, Charles Grice alias Gricey, qui, est-elle persuadée, habite la penderie où …

Lire la suite de La costumière, Patrick McGrath

Confusion, Elizabeth Jane Howard

Ce troisième tome de la saga des Cazalet fait la part belle aux femmes, adopte leur point de vue bien davantage que celui des hommes pourtant bien présents comme ombres rassurantes ou oppressantes dans la société anglaise patriarcale de la Seconde Guerre Mondiale. Le deuxième sexe tend pourtant vers la liberté, la nouvelle génération encore …

Lire la suite de Confusion, Elizabeth Jane Howard

The Dig, Simon Stone

The Dig, mélodrame historique réalisé par Simon Stone, revient sur l’histoire des vestiges d’un navire extraits de terre à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale, et raconte le destin de ceux qui ont gravité autour de ce trésor archéologique lors des fouilles de la chambre funéraire. 1939, Suffolk, à l’Est de l’Angleterre. Une riche veuve, …

Lire la suite de The Dig, Simon Stone

The Singing Club, Peter Cattaneo

Privé de sortie en salles mais disponible sur Canal +, The Singing Club est le parfait film en cette période de Noël, optimiste et doux mais plus profond qu’une simple bluette. D’ailleurs, point de romance ici, simplement l’amour que se portent des couples déjà formés. Membres de l’armée, les hommes de ces dames sont régulièrement …

Lire la suite de The Singing Club, Peter Cattaneo

This Way Up, Aisling Bea

Aine (prononcer Onia) sort tout juste d’une clinique où elle était internée suite à une dépression et à une tentative de suicide. Celle qui la surprotège à la manière d’une mère et qui vient la chercher à l’hôpital, c’est sa sœur, Shona, interprétée par Sharon Horgan, la réalisatrice de Catastrophe. La relation des deux femmes, …

Lire la suite de This Way Up, Aisling Bea

Docteur Foster, Mike Bartlett (saison 1 et 2)

Gemma, le Docteur Foster est de tous les plans de cette série en deux saisons. Mariée depuis de nombreuses années à Simon, et mère de Tom, dix ans à peine, cette Britannique est comblée. Mais un jour, elle retrouve un cheveu blond sur une veste de son mari. Elle-même est brune… La tromperait-il ? Sorte de …

Lire la suite de Docteur Foster, Mike Bartlett (saison 1 et 2)

No man’s land, Oded Ruskin

Un no man’s land ou une bande de terre neutre, là où personne ne s’aventure au risque de trouver la mort. Si Antoine s’y engage, lui, c’est pour trouver la vie. Sa sœur, Anna, est morte dans un attentat au Caire plusieurs années plus tôt. D’elle, il ne reste plus qu’un dossier l’identifiant comme telle, …

Lire la suite de No man’s land, Oded Ruskin

Official Secrets, Gavin Hood

La sortie du film Official Secrets n’a pas eu le même retentissement que les secrets d’états au cœur du scénario… et pour cause : privée du grand écran, la réalisation a fait son entrée sur les services de VOD en janvier dernier et elle est sortie en DVD pendant le confinement. Elle vient tout juste d’être …

Lire la suite de Official Secrets, Gavin Hood

Two Weeks to Live, Gaby Hull

Two Weeks to Live ou une série anglaise étonnante entre Killing Eve et The End of the F*** World. Maisie Williams, célèbre pour son rôle d’Arya Stark dans Game of Thrones, interprète ici Kim, jeune femme impulsive mais assez paradoxalement ingénue. Elle sort pour la première fois depuis des années de son isolement forcé et …

Lire la suite de Two Weeks to Live, Gaby Hull

Sorry We Missed You, Ken Loach

Comme dans tous les Ken Loach, les ténèbres l’emportent. Sorry We Missed You, ou le triomphe du capitalisme, l’ubérisation, les petites gens broyées par la machine infernale. Ricky (Kris Hitchen, plombier pendant deux décennies), au début du long-métrage, s’engage dans une voie sans issue (toutes les voies sont toujours sans issues avec ce réalisateur) et …

Lire la suite de Sorry We Missed You, Ken Loach

Catastrophe, Sharon Horgan et Rob Delaney

Catastrophe est une série sentimentale qui ne flirte jamais avec le mélo mais au contraire s’empare de ses codes pour mieux les tourner en dérision. Rob Delaney et Sharon Horgan sont à la fois les auteurs, les héros et les acteurs de ces quatre saisons : ils ont écrit leur histoire et l’ont transformée en savoureux …

Lire la suite de Catastrophe, Sharon Horgan et Rob Delaney

À rude épreuve, Elizabeth Jane Howard

La tendresse conjugale (et extra-conjugale), maternelle, ancestrale et amicale ; les tensions, multiples et douloureuses ; le désir, ravageur ; le deuil et l’optimisme envers et contre tout ; la découverte de la maternité ; la guerre et son lot de chagrins. Autant de rudes épreuves qui touchent à tour de rôle les personnages de la saga des Cazalet. Après …

Lire la suite de À rude épreuve, Elizabeth Jane Howard

The White Princess, Emma Frost

Saison 2 de The White Queen, The White Princess s’attaque à la suite de la Guerre des Roses, à l’ascension des Tudors et aux manigances des York pour les détrôner. Leur ambassadrice-espionne ? Elizabeth of York, alias Lizzy, fille d’Elizabeth Woodville et d’Edouard IV, ancienne amante (supposée) de Richard III, incarnée par une Jodie Comer toujours …

Lire la suite de The White Princess, Emma Frost

The White Queen, Emma Frost

Dans l’imaginaire collectif, la Guerre des Roses c’est cet affrontement un peu mythique symbolisé par des pétales blancs sur des pétales rouges, les épines de l’une pénétrant la chair de l’autre fleur, le sang imprégnant leur peau fragile. Dans les faits, avouons que tout est plus flou. Deux dynasties britanniques qui s’opposent, se disputent le …

Lire la suite de The White Queen, Emma Frost

Breeders, Chris Addison (saison 1)

Paul et Ally, trentenaires londoniens, ont deux enfants, Ava et Luke. Si la benjamine a une bouille d’ange et reste plutôt tranquille, son aîné est d’une maladresse rare qui a le don d’insupporter son père. Breeders donc (éleveurs en français) parce qu’ils tentent d’élever leur fils et leur fille du mieux qu’ils peuvent, jonglant entre …

Lire la suite de Breeders, Chris Addison (saison 1)

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, Stuart Turton

Stuart Turton crée un univers étrange, empli de secrets et d’énigmes, de doute et de violence. Dans ce que le lecteur suppose être un monde parallèle inspiré de l’Angleterre post-Première Guerre Mondiale, se réveille Aiden dans un corps qu’il ne connaît pas, tout souvenir l’ayant quitté. Il sait juste qu’un meurtre sera commis à 23h, …

Lire la suite de Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, Stuart Turton

Le génie des coïncidences, John Ironmonger

Les cinquante premières pages du Génie des coïncidences sont laborieuses, longues, très riches en informations et (croit-on) en digressions – trop (s’agit-il du propre des romans anglais ?). Pourtant, une fois surmonté cet obstacle, c’est un plaisir de lecture. Allers-retours entre passé et présent rythment ce roman. En réalité, John Ironmonger semble l’avoir construit de telle …

Lire la suite de Le génie des coïncidences, John Ironmonger

Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge (saison 1 à 3)

Irrévérencieuse à souhait, Killing Eve, série qui n’entre dans aucune case, incite au binge-watching... D’un côté, Eve (prononcer Yves please !) Polastri, agent du MI5 britannique qui ne tarde pas à être recrutée par le MI6. De l’autre, Villanelle, une tueuse à gage hors catégorie que la division des services secrets tout juste créée autour d’Eve …

Lire la suite de Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge (saison 1 à 3)

La brodeuse de Winchester, Tracy Chevalier

Avec beaucoup de finesse et d’intelligence humaine et historique, Tracy Chevalier signe un roman d’une force à la fois timide et affirmée. Si les premières pages de La brodeuse de Winchester ne sont pas sans rappeler un roman d’Anne Tyler qui se serait exilé dans le passé britannique, la suite du récit vient également emprunter …

Lire la suite de La brodeuse de Winchester, Tracy Chevalier

Étés anglais, Elizabeth Jane Howard

Étés anglais ou le premier tome de la saga des Cazalet, enfin traduit dans la langue de Molière. Le quotidien d’une famille, d’une famille bigarrée, riche en personnalités diverses et en histoires personnelles et collectives. Elizabeth Jane Howard, à la manière de chroniques où s’entremêlent de nombreuses intrigues, raconte deux étés successifs, ceux des Cazalet. …

Lire la suite de Étés anglais, Elizabeth Jane Howard

White Lines, Alex Pina

Après le succès de La Casa de Papel, Álex Pina signe une nouvelle série, entre Ibiza et Liverpool, entre drame, vida loca et chronique sociale. White Lines comme les lignes de poudre mais aussi comme les lignes à ne pas dépasser… Zoe (Laura Haddock), en vacances avec son mari en Espagne, apprend que le corps …

Lire la suite de White Lines, Alex Pina

Ne plus jamais marcher seuls, Laurent Seyer

Ne plus jamais marcher seuls – comme dans l’hymne du Liverpool Football Club – ou une comédie à l’anglaise, un peu décalée, un peu (trop) stéréotypée. Laurent Seyer avait déjà livré un roman évoquant le foot et l’Angleterre, et il persiste et signe, une fois encore, un livre qui s’attarde sur les fans anglais. Ce …

Lire la suite de Ne plus jamais marcher seuls, Laurent Seyer

Passé imparfait, Julian Fellowes

Julian Fellowes, scénariste de Downton Abbey, excelle décidément à décrire l’aristocratie britannique. Dans Passé imparfait, il s’attarde sur les ravages du temps, sur les changements irrévocables subis par sa classe sociale depuis la fin de la guerre et jusqu’aux dernières années du siècle passé. Le narrateur qui restera sans nom, à soixante-ans, est confronté brutalement …

Lire la suite de Passé imparfait, Julian Fellowes

Samedi, Ian McEwan

Henry Perowne est neurochirurgien. Il approche de la cinquantaine, partage sa vie avec Rosalind, mère de ses deux enfants, Theo et Daisy. Aujourd’hui, c’est Samedi. Squash, courses pour le repas du soir, visite à sa mère et dîner en famille. C’était sans compter sur un accrochage qui aura des conséquences irréparables. Ian McEwan condense – …

Lire la suite de Samedi, Ian McEwan

Le rouge n’est plus une couleur, Rosie Price

Le rouge n'est plus une couleur commence comme une bluette adolescente, ou comme un Bildungsroman ayant les dortoirs de la fac pour toile de fond. Une amitié, un lien fusionnel entre un garçon et une fille, voilà le point de départ du livre de Rosie Price. Kate a été élevée par sa mère, ancienne alcoolique …

Lire la suite de Le rouge n’est plus une couleur, Rosie Price

La trilogie Bienvenue au club, Jonathan Coe

Les enfants de Longbridge et Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe, ou un petit bonbon purement British, aux inflexions tantôt joyeuses, tantôt nostalgiques, toujours avec cette note d’humour, comme un arrière-goût qui tapisserait nos pensées pour ne jamais nous laisser dans l’amertume. Bienvenue au Club emporte le lecteur dans l’Angleterre des années 1970, des …

Lire la suite de La trilogie Bienvenue au club, Jonathan Coe

Le bal des ombres, Joseph O’Connor

Ce roman n’est sans doute pas à lire si l’on est à la recherche d’une autobiographie ou d’une œuvre très exacte historiquement parlant. L’auteur le dit lui-même dans ses « explications » : « bien des libertés y ont été prises ». Ce n’est pas pour cela que le plaisir ressenti par le lecteur en le lisant n’est pas …

Lire la suite de Le bal des ombres, Joseph O’Connor

Un voyage photographique (La terre invisible, Hubert Mingarelli)

Les phrases de La terre invisible sont très simples (composées généralement d’un sujet, d’un verbe et d’un complément), mais néanmoins poétiques. L’écriture parvient à dire l’indicible de manière implicite et avec beaucoup de finesse, s’attardant davantage sur l’après-guerre en Allemagne que sur les années des camps, n’évoquant que quelques réminiscences du narrateur, tels des flashs …

Lire la suite de Un voyage photographique (La terre invisible, Hubert Mingarelli)

Antigone dans le feu du djihad (Embrasements, Kamila Shamsie)

Embrasements est un coup de poing, un livre magistral, une réécriture du mythe d’Antigone maîtrisée à la perfection. Amour, politique, trahison, mensonge, actualité et religion se côtoient, se confrontent pour finalement se mêler et former un livre qui a été un véritable coup de cœur. Isma, Aneeka et Parvaiz Pasha sont frères et sœurs, orphelins …

Lire la suite de Antigone dans le feu du djihad (Embrasements, Kamila Shamsie)

Lunaire mais réaliste (Automne, Ali Smith)

Ce livre ne ressemble à rien de connu et à tout ce qui a été lu. Le style est à la fois fluide et haché, le roman est plein d’anaphores, de briéveté, de phrases longues et d’autres de quelques mots, formant un ensemble lunaire mais aussi confondant de réalisme. Très poétique, Automne est étonnant, il …

Lire la suite de Lunaire mais réaliste (Automne, Ali Smith)

La ronde des sentiments à l’asile (La salle de bal, Anna Hope)

S'éloignant de son Chagrin des vivants qui se déroulait dans le Londres d'après la Premiere Guerre Mondiale, Anna Hope situe cette fois son roman au début du XXème, dans le Yorkshire et non plus dans la capitale. Là encore, le récit est bâti sur le destin de trois personnages chacun leur tour au cœur d'un …

Lire la suite de La ronde des sentiments à l’asile (La salle de bal, Anna Hope)

Un twist final génial (Opération Sweet Tooth, Ian McEwan)

Ian McEwan (dont l’œuvre est à l'origine des adaptations cinématographiques My Lady et Sur la plage de Chesil) signe ici un roman d’une grande subtilité. Le style n’est pas renversant mais l’histoire a vraiment quelque chose, et la fin nous cueille d’une façon qui ne peut que nous séduire et nous souffler. La psychologie des …

Lire la suite de Un twist final génial (Opération Sweet Tooth, Ian McEwan)

Une romance historique (Cœurs ennemis, James Kent)

Une belle romance sur fond historique que Cœurs ennemis. L’époque post-seconde guerre mondiale est bien exploitée et voir ce film est aussi l'occasion d'apprendre quelques détails sur cette période. Au départ, Cœurs ennemis était un roman (Dans la maison de l’autre) même si, en premier lieu, Rhidian Brook pensait réaliser un film davantage qu’un livre : les …

Lire la suite de Une romance historique (Cœurs ennemis, James Kent)