Catégories
Romans étrangers

Île, Siri Ranva Hjelm Jacobsen

Île ou une autre pépite nordique, après Miss Islande. Le style de Siri Ranva Hjelm Jacobsen est d’une poésie rare. Les images et les métaphores se succèdent et adoucissent les arêtes des phrases courtes et brutes, les arêtes de la roche et des falaises, les crêtes d’écume. Des nuages flottent autour des mots, des nappes de brouillard nimbent ces pages d’une aura étrange, nostalgique, brouillant certains syntagmes, floutant les frontières entre présent et passé. La narratrice raconte ses grands-parents et l’exil, le départ des îles Féroé pour le Danemark. Elle raconte aussi sa perception à elle, celle qui représente la troisième génération, de ce départ, de ce déracinement. Ni de là-bas, ni d’ici, tiraillée entre deux cultures, entre deux terres, entre deux langages. Elle raconte ses retours à Suðuroy, ses ancêtres et leurs sourires un peu passés, ses flâneries, ses souvenirs réels et ses souvenirs inventés, elle se fait devin dans le passé, voit ce qui a déjà eu lieu et lui donne substance, une substance cotonneuse et assourdie.

Le lecteur est dépaysé, flotte dans le ciel, entre la pierre et la mer, devient omniscient, voit tous les temps qui se superposent en un seul. Vaporeux, onirique, Île emmène ailleurs, loin, très loin de la terre française, du confinement et de la réalité terre-à-terre de notre quotidien.  

Un chaleureux merci à Grasset et à NetGalley pour cette lecture dépaysante.

Il en parle aussi : Sephatrad

18 réponses sur « Île, Siri Ranva Hjelm Jacobsen »

Même sur liseuse ? Sur ordinateur je comprends, la lumière bleue rend l’expérience franchement désagréable… et pour la liseuse, disons que c’est moins sympa que les pages d’un roman mais le sacrifice vaut parfois la peine !

J'aime

J’ai une liseuse et une tablette mais je peine. J’avais commencé La prière des oiseaux, un roman pourtant dans mon coeur de cible. J’ai lu douze pages écrans sur 1000 ( en fait le livre fait 400 pages). Je ne me vois pas progresser sur liseuse. J’aime tourner les pages papier.

Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s