Marie-Lou-le-monde, Marie Testu

Un roman en vers pour dire l’éclat du premier amour, du cœur qui bat plus fort puis qui chavire, qui sombre dans la mer léchant la terre. Marie Testu parvient à faire éclore des images, des couleurs, de la lumière en peu de mots, en peu de sons qui se répondent et se font écho …

Lire la suite de Marie-Lou-le-monde, Marie Testu

Été 85, François Ozon

Été 85 déploie toute une palette de bleus, de l’azur du ciel aux chatoiements des vagues, du céruléen du denim au céleste passé d’un sweat délavé, de l’indigo de la nuit au saphir brillant des pupilles. Les autres couleurs apparaissent par éclats, taches de peinture qui rappellent une époque. La bande-son, voyageant entre The Cure …

Lire la suite de Été 85, François Ozon

White Lines, Alex Pina

Après le succès de La Casa de Papel, Álex Pina signe une nouvelle série, entre Ibiza et Liverpool, entre drame, vida loca et chronique sociale. White Lines comme les lignes de poudre mais aussi comme les lignes à ne pas dépasser… Zoe (Laura Haddock), en vacances avec son mari en Espagne, apprend que le corps …

Lire la suite de White Lines, Alex Pina

Île, Siri Ranva Hjelm Jacobsen

Île ou une autre pépite nordique, après Miss Islande. Le style de Siri Ranva Hjelm Jacobsen est d’une poésie rare. Les images et les métaphores se succèdent et adoucissent les arêtes des phrases courtes et brutes, les arêtes de la roche et des falaises, les crêtes d’écume. Des nuages flottent autour des mots, des nappes …

Lire la suite de Île, Siri Ranva Hjelm Jacobsen

Décevant (La mer à l’envers, Marie Darrieussecq)

Ce roman a été lu dans le cadre du Prix du Roman des Étudiants France Culture / Télérama 2019. On aimerait s’attacher à Rose, à son mari, à Gabriel et à Emma. Et à Younès, bien sûr. Mais la magie ne fonctionne pas, le miracle ne se produit pas. On reste en-dehors, à côté des …

Lire la suite de Décevant (La mer à l’envers, Marie Darrieussecq)

Attention, « polar déjanté » (Coup de vent, Mark Haskell Smith)

Coup de vent, qualifié par Télérama de « polar déjanté » est en effet loufoque et décalé. Bien construit, le récit alterne les points de vue : tantôt c’est Neal qui voit la scène, tantôt Bryan, Seo-yun ou Piet. Ces quatre personnages gravitent autour du monde de la finance, le premier étant chargé de retrouver le fuyard, le …

Lire la suite de Attention, « polar déjanté » (Coup de vent, Mark Haskell Smith)

Un chamboule-tout (Soudain, seuls, Isabelle Autissier)

Nous ne sortons pas indemnes de ce récit. Comme les héros, nous sommes malmenés par la nature, nous sommes dévastés par la faim. Ce livre choque, bouleverse, écœure. S’il y a bien une chose que nous ne pouvons pas lui reprocher, c’est de laisser indifférents. Non, il nous intrigue, nous maltraite, ne nous épargne rien …

Lire la suite de Un chamboule-tout (Soudain, seuls, Isabelle Autissier)