Bruit de fond, Don DeLillo

Empreinte d’une ironie infinie, la plume de Don DeLillo embrasse les extravagances de notre temps, de la société de consommation et de la technologie. Pourtant écrit en 1984, Bruit de fond (White Noise) est d’une acuité brûlante. Écrit à la première personne, ce roman plonge le lecteur dans les pensées plus ou moins rationnelles de …

Lire la suite de Bruit de fond, Don DeLillo

L’accident de chasse, David L. Carlson ; Landis Blair

Après la mort de sa mère, en 1959, Charlie Rizzo arrive à Chicago, chez son père qu’il ne connaît presque pas. Aveugle, Matt vit dans cette ville depuis des décennies, le Little Italy de sa jeunesse ayant aussi peu changé que les verres de ses lunettes ne se sont colorés. Comme un reflet de l’obscurité …

Lire la suite de L’accident de chasse, David L. Carlson ; Landis Blair

Pastorale américaine, Philip Roth

Pastorale américaine ou le rêve américain en action, la lente déchéance après le succès fulgurant, le délitement inévitable d’un paysage édénique où les vaches paissent devant une ferme en pierres habitée par une famille heureuse. Seymour Levov – alias le Suédois –, est gantier comme son père avant lui. Il est juif, comme son père …

Lire la suite de Pastorale américaine, Philip Roth

Quoi qu’il arrive je vous aime, Michael Govier et Will McCormack

Quoi qu’il arrive je vous aime parce que l’amour est prégnant dans ce court-métrage de douze minutes. C’est même la cause et la fin de ce film d'animation. Le trait est épuré, hésitant mais franc malgré tout, la teinte est grisonnante comme la mine du crayon qui a ombré les personnages. Un père et une …

Lire la suite de Quoi qu’il arrive je vous aime, Michael Govier et Will McCormack

Betty, Tiffany McDaniel

Betty est à la fois un crève-cœur et un ciel parcouru d’étoiles filantes, un rayon de lune reflété par un éclat de verre brisé. C’est un roman qui emporte loin, ailleurs, il y a longtemps, dans une histoire triste tissée de contes dorés et merveilleux, dans un état décidément source de bien des réussites artistiques. …

Lire la suite de Betty, Tiffany McDaniel

Beautiful Boy, Tom Barbash

L’écriture de Tom Barbash – traduite par Hélène Fournier – est fluide, visuelle. Les dialogues jalonnent les pages, les faisant parfois presque ressembler à un script cinématographique. Le protagoniste de ce roman et son narrateur, le Beautiful Boy, le Golden Boy, c’est Anton Winter, le fils du célèbre présentateur télé Buddy Winter. Ce dernier peine …

Lire la suite de Beautiful Boy, Tom Barbash

Apeirogon, Colum McCann

Apeirogon est un « apeirogon », un polygone étrange, un tout qui, lorsqu’on prend le temps de bien l’examiner, est en réalité constitué d’une infinité de côtés. Cette œuvre est inclassable, elle oscille entre documentaire, hommage, roman, livre à tiroirs, sans jamais se décider pour l’une ou l’autre de ces catégories. Elle les surpasse toutes, s’envole au-dessus …

Lire la suite de Apeirogon, Colum McCann

Le monde du vivant, Florent Marchet

Le monde du vivant ou l’histoire d’une famille qui bat pour un projet, celui du père, Jérôme, et de sa femme, Marion. Racheter une ferme, l’agrandir, la retaper, transformer l’exploitation pour la rendre biologique. Du lait, des vaches, des poulets. Tout ça au détriment des envies de leur fille de quatorze ans, Solène. Quant à …

Lire la suite de Le monde du vivant, Florent Marchet

Énorme, Sophie Letourneur

Énorme, c’est le récit d’une grossesse souhaitée par le père et subie par la mère. Cette dernière, Marina Foïs, est pianiste et a l’habitude de ne rien contrôler, laissant les rênes de sa vie à son mari, Jonathan Cohen. Elle est passive en tout acte, le laisse même maître de sa plaquette de pilule. Alors …

Lire la suite de Énorme, Sophie Letourneur

Autoportrait en chevreuil, Victor Pouchet

Elias est fils de magnétiseur. Depuis tout petit, cet héritage pèse sur ses épaules, il fait avec, endure les exercices imposés par celui qui l’élève. Il vit son enfance dans l’ombre, l’ombre des paroles de son père, de ses discours angoissants et peu compréhensibles, troubles, de ses diatribes sur les ondes scalaires, de ses prophéties …

Lire la suite de Autoportrait en chevreuil, Victor Pouchet

Un jour viendra couleur d’orange, Grégoire Delacourt

Un jour viendra couleur d’orange, comme le vers d’Aragon. Ce roman est un conte mais un conte qui se déroule dans notre monde, qui semble se gorger des problèmes sociaux pour mieux les transformer en poésie. Geoffroy est un garçon différent, qui ne parle pas beaucoup, qui n’aime pas qu’on le touche, qui fonctionne par …

Lire la suite de Un jour viendra couleur d’orange, Grégoire Delacourt

Breeders, Chris Addison (saison 1)

Paul et Ally, trentenaires londoniens, ont deux enfants, Ava et Luke. Si la benjamine a une bouille d’ange et reste plutôt tranquille, son aîné est d’une maladresse rare qui a le don d’insupporter son père. Breeders donc (éleveurs en français) parce qu’ils tentent d’élever leur fils et leur fille du mieux qu’ils peuvent, jonglant entre …

Lire la suite de Breeders, Chris Addison (saison 1)

Felicità, Bruno Merle

Felicità est une comédie douce-amère qui manque de se transformer en drame avant de renouer avec ce premier genre. Majoritairement filmé du point de vue de la fille de la famille, Tommy (Rita Merle), la réalisation revient sur le quotidien de ce trio étrange, composé de Tim (Pio Marmaï), de Chloé (Camille Rutherford), et de …

Lire la suite de Felicità, Bruno Merle

Summer Mélodie, David Nicholls

Summer Mélodie (ou Sweet Sorrow) est un roman qui serait peut-être plus à sa place sur les étagères d’un rayon jeunesse que sur un présentoir de littérature dite adulte. Cela dit, David Nicholls signe un joli livre qui aborde avec beaucoup d’intelligence l’adolescence et ses dérives, l’adolescence et ses doutes, et ses remises en question, …

Lire la suite de Summer Mélodie, David Nicholls

Courir encore, Olivier Vojetta

Olivier Vojetta semble avoir accouché de Courir encore dans l’urgence, dans la douleur, dans le besoin de s’épancher et de coucher sur papier ce qui ne peut être dit. Courir encore se déploie comme un monologue intérieur, les souvenirs et les réflexions du personnage principal, David, tournant et tourbillonnant dans sa tête. Son fils, Hippo, …

Lire la suite de Courir encore, Olivier Vojetta

Sukkwan Island, David Vann

Une nouvelle fois, Gallmeister a eu une idée brillante en décidant de donner une seconde jeunesse à ce roman originellement paru en 2010. David Vann est dorénavant l’un des auteurs phares de la maison d’édition spécialisée dans la littérature américaine et dans le nature writing. Sukkwan Island, est un exemple parfait de ces plongées aujourd’hui …

Lire la suite de Sukkwan Island, David Vann

Une famille passée au crible (Les Altruistes, Andrew Ridker)

Arthur et Francine ont deux enfants, Maggie et Ethan, et tous les quatre vivent aux États-Unis, à St Louis. Arthur est un universitaire non-titulaire, ancien ingénieur, et Francine est psy. Le livre commence alors que les deux enfants sont des adolescents puis nous voilà transportés dans le futur, dans la vie d’une Maggie de vingt …

Lire la suite de Une famille passée au crible (Les Altruistes, Andrew Ridker)

Les démons d’une gueule d’ange (My Beautiful Boy, Felix Van Groeningen)

Nic Sheff (Timothée Chalamet découvert dans Call me by your name) a 18 ans, il tente en vain de combler le vide de sa vie par des addictions diverses et variées. Au départ, alcool et joints, puis il passe aux choses sérieuses. Son père (Steve Carell) vit à côté de San Francisco, il est remarié …

Lire la suite de Les démons d’une gueule d’ange (My Beautiful Boy, Felix Van Groeningen)

Grandir ne fait pas que mal (Amanda, Mikhaël Hers)

Avant d’aller voir Amanda, savoir que la mère de la petite meurt dans une attaque terroriste semble nécessaire : les images restent assez pudiques mais le bouleversement ressenti est sans doute diminué si l’on connaît la cause du décès de Sandrine avant le film – sinon, la violence du monde actuel nous dépasse totalement, et …

Lire la suite de Grandir ne fait pas que mal (Amanda, Mikhaël Hers)

« Ceux qui errent ne sont pas tous perdus » (Leave no trace, Debra Granik)

Leave no trace est un très beau film, tout en pureté. Beaucoup de plans larges et statiques : les acteurs sont en mouvement mais la caméra bouge finalement très peu. Dans la première partie de la réalisation, peu de musique, juste l’opposition du calme de la forêt au vacarme de la ville. Et puis, dans un …

Lire la suite de « Ceux qui errent ne sont pas tous perdus » (Leave no trace, Debra Granik)

Un film attendu mais décevant (Mon ket, François Damiens)

Dans Mon ket, François l’Embrouille et son look de beauf inimitable reviennent. Cette fois, le personnage s’est échappé de prison pour voir son Sully, son ket, son fils. Le film a du mal à décoller, il bat de l’aile, et le spectateur attend inlassablement que l’histoire prenne. Sauf qu’elle ne prendra pas. La réalisation repose …

Lire la suite de Un film attendu mais décevant (Mon ket, François Damiens)

Un chef d’œuvre bouleversant (La mauvaise réputation, Iram Haq)

Le spectateur ne sort pas indemne de ce film, vraiment pas. C’est l’histoire d’une fille norvégienne d’origine pakistanaise, qui essaie juste de faire comme les autres, comme ceux de son âge, et contre qui le sort s’acharne. « Et la réputation alors ? » s’indignent ses parents après avoir tabassé un pauvre garçon avec qui elle n’avait même …

Lire la suite de Un chef d’œuvre bouleversant (La mauvaise réputation, Iram Haq)