Catégories
Critiques, cinéma étranger

Scandale, Jay Roach

Au départ, il s’agit de trois femmes, trois blondes, plutôt jolies, plutôt bien faites, qui travaillent à Fox News. Deux sont présentatrices – l’une sur le déclin, l’autre à l’apogée de sa carrière, tandis que la troisième se contente de rêver de ce poste. À la tête de la chaîne, Roger Ailes (John Lithgow), un […]

Catégories
Critiques littéraires Littérature étrangère

Attention, « polar déjanté » (Coup de vent, Mark Haskell Smith)

Ce roman, qualifié par Télérama de « polar déjanté » est en effet complètement loufoque, drôle et décalé. Bien construit, le récit alterne les points de vue : tantôt c’est Neal qui voit la scène, tantôt Bryan, Seo-yun ou Piet. Ces quatre personnages gravitent autour du monde de la finance, le premier étant chargé de retrouver le fuyard, […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma étranger

Lunaire et mélancolique (Un jour de pluie à New-York, Woody Allen)

Entre poésie, langueur et mélancolie, ce nouveau film de Woody Allen est un vibrant hymne à La Grosse Pomme et surtout à Manhattan. Gatsby (Timothée Chalamet) et sa petite amie, Ashleigh (Elle Fanning) se rendent à New-York pour que cette dernière puisse interviewer Rollie Pollard, éminente figure du cinéma intellectuel américain. Seulement voilà, les choses […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma étranger

De l’esprit et du mordant (Les faussaires de Manhattan, Marielle Heller)

Un film étonnant, caustique et avec beaucoup d’esprit. Un peu comme l’héroïne en fait, Lee Israël, auteure ruinée qui, après avoir vendu une lettre que Katharine Hepburn lui avait adressé, réalise que ce marché pourrait s’avérer être une véritable mine d’or… Là voilà donc qui mêle ses talents de biographe à son inventivité pour créer […]

Catégories
Critiques littéraires Littérature étrangère

Alice, femme de son temps (La symphonie du hasard, Douglas Kennedy)

Douglas Kennedy dresse ici un portrait de femme où rien ne manque. Tous ses personnages sont construits, leur psychologie est intéressante et aucun n’est pensé de manière manichéenne. Rien n’est ici noir ou blanc d’ailleurs : cette trilogie est bâtie toute en nuances, sur deux décennies. Les États-Unis, leur Histoire depuis les années 70 servent […]

Catégories
Coups de cœur Critiques littéraires Littérature étrangère

L’amour, les remords et les regrets (Les variations sentimentales, André Aciman)

Après Appelle-moi par ton nom, André Aciman signe un nouveau roman sur l’amour, le désir et les sentiments. Paul, jeune homme assez indécis quant à son orientation sexuelle, tombe amoureux souvent, beaucoup, passionnément et chacune des parties de cette œuvre porte le nom d’un de ses soupirants. Il écrit tantôt en s’adressant à l’objet de […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma étranger

Le Golden Globe du meilleur film (Green Book, Peter Farelly)

Green Book est de toute beauté. Peter Farrelly, que l’on connaît pour diverses comédies réalisées avec son frère, prend ici un tournant à 180° pour offrir un drame fin, drôle et mené d’une main de maître. Tony Vallelonga (alias Tony Lip, Viggo Mortensen), américain blanc de son temps (donc raciste comme il était logique de […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma étranger

Chronique new-yorkaise sur la simplicité de la vie (Manhattan Stories, Dustin Guy Defa)

C’est l’histoire simple de vies ordinaires. C’est l’histoire de trois new-yorkais, qui vivent à Manhattan et qui passent leur journée à se croiser et à s’éloigner dans ce quartier où il est loin de ne rien se passer. Une chroniqueuse stagiaire paumée, un collectionneur passionné et un peu barré, une ado perturbée et peut-être bien […]

Catégories
Critiques littéraires Littérature étrangère

Une satire cruelle (Trente ans et des poussières, Jay McInerney)

Un livre sur et pour les bobos. Voilà ce qu’on se dit en ouvrant Trente ans et des poussières. Mais il s’avère que c’est un peu – même beaucoup – plus que ça. Dans une écriture parfois dure à suivre car très foisonnante et s’attardant sur de nombreux personnages, Jay McInerney dresse le portrait pas […]