Le voleur d’amour, Richard Malka

Le voleur d’amour semble d’un autre âge. Puisant dans les romans gothiques et les mythes vampiriques, dans Dracula autant que dans les contes maléfiques, Richard Malka – qui est aussi avocat et représente Charlie Hebdo notamment – crée un homme-monstre, qui se nourrit d’amour, dépouille ses victimes, boit leur vie comme le comte roumain buvait …

Lire la suite de Le voleur d’amour, Richard Malka

The Undoing, David E. Kelley

David E. Kelley, le réalisateur de l’adaptation de Big Little Lies (Liane Moriarty), a décidément fait de Nicole Kidman sa muse. Après avoir été l’une des actrices principales de cette série, elle se voit cette fois offrir une tête d’affiche dans The Undoing, elle aussi basée pour partie sur un livre (You Should Have Known …

Lire la suite de The Undoing, David E. Kelley

When they see us (Dans leur regard), Ava DuVernay

Dans le regard des policiers, des journalistes, des Blancs, ils ont commis l’irréparable. Ils sont Noirs ou Hispanique. Ils sont coupables. Dans leur regard à eux, les victimes considérées comme criminels, on voit l’innocence, on voit l’insouciance qui se transforme en effroi, en douleur insupportable. Violeurs, eux ? Les Central Park Five ont été acculés et …

Lire la suite de When they see us (Dans leur regard), Ava DuVernay

L’amitié est un cadeau à se faire, William Boyle

Trois femmes, trois vies, un destin – parce que L’amitié est un cadeau à se faire. William Boyle raconte le New York des mafieux, de Scorsese et du passé, le Brooklyn des Italiens et le Bronx paisible qui côtoie le Bronx violent. L’auteur se promène dans tout l’état, grâce à ses trois héroïnes. Wolfstein est …

Lire la suite de L’amitié est un cadeau à se faire, William Boyle

La belle vie, Jay McInerney

Après Trente-ans et des poussières, les années 80 et leurs tentations, La belle vie, la famille, l’amour et la mort - Jay McInerney, toujours plus proche du New York et de la société où il évolue. Corinne et Russel ont survécu, ensemble. Leur couple est plus fort que jamais semble-t-il, l’exemple parfait de la paire …

Lire la suite de La belle vie, Jay McInerney

Scandale, Jay Roach

Au départ, il s’agit de trois femmes, trois blondes, plutôt jolies, plutôt bien faites, qui travaillent à Fox News. Deux sont présentatrices – l’une sur le déclin, l’autre à l’apogée de sa carrière, tandis que la troisième se contente de rêver de ce poste. À la tête de la chaîne, Roger Ailes (John Lithgow), un …

Lire la suite de Scandale, Jay Roach

Attention, « polar déjanté » (Coup de vent, Mark Haskell Smith)

Coup de vent, qualifié par Télérama de « polar déjanté » est en effet loufoque et décalé. Bien construit, le récit alterne les points de vue : tantôt c’est Neal qui voit la scène, tantôt Bryan, Seo-yun ou Piet. Ces quatre personnages gravitent autour du monde de la finance, le premier étant chargé de retrouver le fuyard, le …

Lire la suite de Attention, « polar déjanté » (Coup de vent, Mark Haskell Smith)

Lunaire et mélancolique (Un jour de pluie à New-York, Woody Allen)

Entre poésie, langueur et mélancolie, ce nouveau film de Woody Allen est un vibrant hymne à La Grosse Pomme et surtout à Manhattan. Gatsby (Timothée Chalamet) et sa petite amie, Ashleigh (Elle Fanning) se rendent à New-York pour que cette dernière puisse interviewer Rollie Pollard, éminente figure du cinéma intellectuel américain. Seulement voilà, les choses …

Lire la suite de Lunaire et mélancolique (Un jour de pluie à New-York, Woody Allen)

De l’esprit et du mordant (Les faussaires de Manhattan, Marielle Heller)

Les faussaires de Manhattan, ou un film étonnant, caustique et avec beaucoup d’esprit. Semblable à l’héroïne elle-même, Lee Israël, auteure ruinée qui, après avoir vendu une lettre que Katharine Hepburn lui avait adressé, réalise que ce marché pourrait s’avérer être une véritable mine d’or… Là voilà donc qui mêle ses talents de biographe à son …

Lire la suite de De l’esprit et du mordant (Les faussaires de Manhattan, Marielle Heller)

Alice, femme de son temps (La symphonie du hasard, Douglas Kennedy)

Douglas Kennedy dresse ici un portrait de femme où rien ne manque. Tous ses personnages sont construits, leur psychologie est intéressante et aucun n’est pensé de manière manichéenne. Rien n’est ici noir ou blanc d’ailleurs : cette trilogie est bâtie toute en nuances, sur deux décennies. Les États-Unis, leur Histoire depuis les années 70 servent …

Lire la suite de Alice, femme de son temps (La symphonie du hasard, Douglas Kennedy)

L’amour, les remords et les regrets (Les variations sentimentales, André Aciman)

Après Appelle-moi par ton nom, André Aciman signe un nouveau roman sur l’amour, le désir et les sentiments. Paul, jeune homme assez indécis quant à son orientation sexuelle, tombe amoureux souvent, beaucoup, passionnément et chacune des parties de cette œuvre porte le nom d’un de ses soupirants. Il écrit tantôt en s’adressant à l’objet de …

Lire la suite de L’amour, les remords et les regrets (Les variations sentimentales, André Aciman)

Le Golden Globe du meilleur film (Green Book, Peter Farelly)

Green Book est de toute beauté. Peter Farrelly, que l’on connaît pour diverses comédies réalisées avec son frère, prend ici un tournant à 180° pour offrir un drame fin, drôle et mené d’une main de maître. Tony Vallelonga (alias Tony Lip, Viggo Mortensen), américain blanc de son temps (donc raciste comme il était logique de …

Lire la suite de Le Golden Globe du meilleur film (Green Book, Peter Farelly)

Chronique new-yorkaise sur la simplicité de la vie (Manhattan Stories, Dustin Guy Defa)

C'est l'histoire simple de vies ordinaires. C'est l'histoire de trois new-yorkais, qui vivent à Manhattan et qui passent leur journée à se croiser et à s'éloigner dans ce quartier où il est loin de ne rien se passer. Une chroniqueuse stagiaire paumée, un collectionneur passionné et un peu barré, une ado perturbée et peut-être bien …

Lire la suite de Chronique new-yorkaise sur la simplicité de la vie (Manhattan Stories, Dustin Guy Defa)

Une poétique BD à suspense (Gramercy Park, Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux)

A la lecture des premières pages de Gramercy Park, tout semble un peu flou, le lecteur patauge et cogite pour essayer de comprendre. Les choses s’éclairent doucement, au fur et à mesure que l’intrigue se dévoile. Les dernières planches achèveront de le stupéfier – chute mémorable s’il en est. D'ailleurs, peut être que tout se …

Lire la suite de Une poétique BD à suspense (Gramercy Park, Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux)

Une satire cruelle (Trente ans et des poussières, Jay McInerney)

Trente ans et des poussières semble être de prime abord un livre sur et pour les "bobos". Mais il s’avère que c’est beaucoup plus que cela. Dans un style très foisonnant, s’attardant sur de nombreux personnages, Jay McInerney dresse le portrait sans concession d’un couple de jeunes mariés new-yorkais dans les années 1980. Lui est …

Lire la suite de Une satire cruelle (Trente ans et des poussières, Jay McInerney)