L’île des âmes, Piergiorgio Pulixi

Au cœur du maquis sarde, les cultes nuridiques imprègnent toujours la Terre et les esprits, vivants et défunts, transformant la Sardaigne en île des âmes en peine… À plusieurs décennies d’intervalle, des meurtres rituels sont commis, la scène de crime ressemblant à s’y méprendre à un sacrifice. En pleine forêt, masque su boe, typique des …

Lire la suite de L’île des âmes, Piergiorgio Pulixi

Un jour viendra, Giulia Caminito

Pour ce premier voyage outre Atlantique, de ce côté de l’océan, les éditions Gallmeister ont choisi un texte fort, dur mais non dénué de tendresse. Comme si souvent dans les romans américains de leur catalogue, une famille est au cœur de cette histoire italienne, une famille malheureuse contre laquelle le destin s’acharne. Loin de la …

Lire la suite de Un jour viendra, Giulia Caminito

Le voleur d’amour, Richard Malka

Le voleur d’amour semble d’un autre âge. Puisant dans les romans gothiques et les mythes vampiriques, dans Dracula autant que dans les contes maléfiques, Richard Malka – qui est aussi avocat et représente Charlie Hebdo notamment – crée un homme-monstre, qui se nourrit d’amour, dépouille ses victimes, boit leur vie comme le comte roumain buvait …

Lire la suite de Le voleur d’amour, Richard Malka

Ce qui plaisait à Blanche, Jean-Paul Enthoven

Ce roman – en est-ce vraiment un ? Jean-Paul Enthoven l’affirme – est écrit à la première personne d’un bout à l’autre. Enchâssée d’un prologue et d’un épilogue, l’histoire en elle-même a supposément été confiée au personnage-éditeur ayant rédigé les deux appendices – peut-être l’éditeur que fut Enthoven ? – pour qu’elle soit publiée anonymement. …

Lire la suite de Ce qui plaisait à Blanche, Jean-Paul Enthoven

Les corps insurgés, Boris Bergmann

Parce que nous, les hommes, sommes faits pour nous révolter. Pour exister, il faut nous manifester, faire plus vive la flamme qui nous anime. Insurger notre corps. L’essence même de l’espèce humaine – se dresser face à une injustice, défendre une cause. Faire brûler son âme, illuminer chaque partie de sa carcasse. En 1740 en …

Lire la suite de Les corps insurgés, Boris Bergmann

Baiser féroce, Roberto Saviano

Baiser féroce ou un baiser passionné et violent, douloureux, au goût de sang vite remplacé par une douce ombre sur les lèvres, fantôme vif de la morsure des dents ennemies ou amantes. Le prologue de ce deuxième et dernier volet du diptyque de Roberto Saviano servira de leçon à tous ses détraqueurs, à tous ceux …

Lire la suite de Baiser féroce, Roberto Saviano

Piranhas, Roberto Saviano

Piranhas se lit en apnée. Roberto Saviano, auteur de plusieurs récits et enquêtes au cœur de la ‘Ndrangheta (Extra Pure – alias ZéroZéroZéro pour son adaptation sérielle) et de la Camorra, mafia napolitaine (Gomorra), frappe fort de nouveau. Dans ce qui est cette fois un roman, les héros sont adolescents. Des adolescents qui semblent ne …

Lire la suite de Piranhas, Roberto Saviano

ZeroZeroZero, Stefano Sollima

ZeroZeroZero ou la pureté de la cocaïne en Italie – celle ainsi labellisée étant la plus parfaite de toutes. Cette série est adaptée du roman Extra-pure de Roberto Saviano, journaliste et écrivain, notamment auteur de Gomorra, également transposé à l’écran par Canal +. Après la mafia italienne, il s’intéresse cette fois à un plan plus …

Lire la suite de ZeroZeroZero, Stefano Sollima

Les diables bleus, Christopher Castellani

« Les diables bleus de Tenn étaient comme des chats sauvages, disait-il, qui vivaient sous sa peau. Et lorsque vous aviez des chats sauvages sous la peau, ils pouvaient se réveiller à tout moment du jour ou de la nuit, et vous faire frissonner, trembler, crier, pleurer. » Les diables bleus ou les démons de Tennessee Williams, …

Lire la suite de Les diables bleus, Christopher Castellani

Un film étriqué (Sibyl, Justine Triet)

Sybil ou un film violent, grotesque par moments. Sibyl (Virginie Efira, impressionnante), psychanalyste, décide de revenir à ses premiers amours et de se remettre à l’écriture, quittant pour ce faire nombre de ses patients. Lorsque Margot (Adèle Exarchopoulos, parfaite dans ce rôle) l’appelle, en larmes, affolée et éplorée, elle ne peut faire autrement que de la …

Lire la suite de Un film étriqué (Sibyl, Justine Triet)

L’amour, les remords et les regrets (Les variations sentimentales, André Aciman)

Après Appelle-moi par ton nom, André Aciman signe un nouveau roman sur l’amour, le désir et les sentiments. Paul, jeune homme assez indécis quant à son orientation sexuelle, tombe amoureux souvent, beaucoup, passionnément et chacune des parties de cette œuvre porte le nom d’un de ses soupirants. Il écrit tantôt en s’adressant à l’objet de …

Lire la suite de L’amour, les remords et les regrets (Les variations sentimentales, André Aciman)

Une ode à l’amour (Appelle-moi par ton nom, André Aciman / Call me by your name, Luca Guadagnino)

Très bien écrit dans un style qui surprend malgré tout, Appelle-moi par ton nom nous emporte dans les pensées alambiquées d’Elio, jeune italo-américain, fils d’un professeur émérite et passant ses étés dans la maison familiale de B. en Italie, prise entre le verger fabuleux et la mer. La demeure est celle de tout artiste, scientifique, …

Lire la suite de Une ode à l’amour (Appelle-moi par ton nom, André Aciman / Call me by your name, Luca Guadagnino)