Catégories
Romans français

La passion et la douleur (Douce, Sylvia Rozelier)

Sylvia Rozelier nous offre un roman sur la passion, qui fait forcément penser à Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy Allard. Ici, la narratrice s’adresse à celui qu’elle imagine la lire, celui qui lui a fait découvrir le vrai amour mais aussi celui qui l’a détruite à petit feu. C’est dur d’aimer, surtout d’aimer quelqu’un […]

Catégories
Critiques littéraires

Alice, femme de son temps (La symphonie du hasard, Douglas Kennedy)

Douglas Kennedy dresse ici un portrait de femme où rien ne manque. Tous ses personnages sont construits, leur psychologie est intéressante et aucun n’est pensé de manière manichéenne. Rien n’est ici noir ou blanc d’ailleurs : cette trilogie est bâtie toute en nuances, sur deux décennies. Les États-Unis, leur Histoire depuis les années 70 servent […]

Catégories
Romans étrangers

Un rythme trop nonchalant (Sentinelle de la pluie, Tatiana de Rosnay)

Sentinelle de la pluie n’a, en soi, rien d’extraordinaire. Linden est photographe, et il a posé ses bagages à San Francisco. Sa mère est Américaine et son père Français, et ils vivent en Provence tandis que Tilia, l’aînée de la famille, a élu domicile à Londres. Pour fêter l’anniversaire de mariage de leurs parents, ils […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

L’ombre et la lumière (Nevada, Laure de Clermont-Tonerre)

Un véritable coup de cœur. Je me suis régalée devant chaque plan de ce film. L’histoire, racontée tout en finesse, suit les traces de Roman Coleman (Matthias Schoenaerts, habitué aux rôles de détenus sensibles mais potentiellement colériques), un prisonnier sombre et mystérieux qui ne semble s’éveiller qu’au contact des chevaux sauvages et auprès d’un en […]

Catégories
Romans étrangers

Une gifle magistrale (J’ai couru vers le Nil, Alaa El Aswany)

J’ai pris une véritable claque en lisant ce roman. Bien entendu, je savais (vaguement) ce qu’il s’était passé en Égypte, en 2011. Sauf que j’avais 12 ans à l’époque et autant dire que ce n’était pas encore l’actualité internationale qui me passionnait. J’ai rarement lu un livre aussi percutant que J’ai couru vers le Nil. […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma français

Aimer et ses limites (L’autre continent, Romain Cogitore)

C’est un film qui parle en délicatesse de la maladie, de l’amour face à ça, de la réaction des proches qui font comme ils peuvent. Maria (Déborah François, très juste et touchante) rencontre Olivier (Paul Hamy, désarmant) à Taïwan, qui coproduit d’ailleurs le film – ce pourquoi les acteurs ont dû beaucoup travailler leurs répliques […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

« Une comédie sans clowns, une tragédie sans méchants » (Parasite, Bong Joon Ho)

La famille de Ki-Taek vit dans un taudis en Corée du Sud, tous sont sans emploi. Il y a la fille, le fils, la mère et le père (Song Kang Ho, éminent acteur coréen). Il s’agit d’une famille plutôt normale, qui lutte pour vivre comme tant de personnes en Corée, comme tant de personnes partout […]

Catégories
Romans français

Écrire la douleur (Deux sœurs, David Foenkinos)

Mon deuxième David Foenkinos après La délicatesse. Je dois dire que je ne suis pas déçue ! L’auteur a une écriture simple mais percutante, ciselée mais qui va droit au but. Il parvient à dire parfaitement la douleur de la rupture, le flottement qui est alors le nôtre, le basculement, le passage de la vie à […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma français

D’autres mondes (Zombi Child, Bertrand Bonello)

Zombi Child est étrange. D’une lenteur impressionnante, la réalisation commence par nous montrer Haïti et sa verdure en 1962. Après qu’un homme ait découpé un poisson lune et réalisé une sorte de poudre – un rite vaudou devinons-nous, la caméra suit un Haïtien mutique et assez bizarre qui semble revivre alors que l’on vient d’assister […]

Catégories
Romans étrangers

Finesse, psychologie et mystère (Un peu, beaucoup, à la folie, Liane Moriarty)

Ce roman est une réussite. La psychologie des personnages est très travaillée, chacun peut aisément s’identifier tantôt à l’un, tantôt à l’autre, d’autant plus que la narration leur donne la part belle alternativement. Leurs pensées, leurs préoccupations et leurs obsessions gravitent toutes plus ou moins autour du même événement : ce qui s’est passé « le jour […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

A day lily (La mule, Clint Eastwood)

C’est le second partenariat entre le scénariste Nick Schenk et Clint Eastwood après Gran Torino en 2008. Les deux œuvres mettent en scène un vétéran du Viet Nam (interprété par Clint Eastwood dans les deux cas). Si Walt dans Gran Torino est très taciturne et bravache, Earl Stone revient de la guerre transformé, affable et […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Un capharnaüm déchirant (Capharnaüm, Nadine Labaki)

Parce que le Liban est plus violenté que jamais, ballotté entre corruption gouvernementale, soulèvements populaires, pauvreté extrême et catastrophes de toute sorte dont, dernière en date, les explosions au port de Beyrouth. Parce qu’à peine quelques semaines après la tragédie, les journalistes détournent le regard. Parce que la précarité extrême des Libanais n’est pas nouvelle […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Rire ou pleurs ? (Thunder Road, Jim Cummings)

Que dire de ce film ? Je suis sortie de la salle assez perplexe à vrai dire, ne sachant pas vraiment de quel côté de la critique pencher. J’y allais en pensant voir un film drôle mais c’est davantage un drame. Thunder Road, c’est l’histoire de James Arnaud (Jim Cummings) qui vient de perdre sa mère, […]

Catégories
Romans étrangers

Un Desperate Housewives australien (Petits secrets, grands mensonges, Liane Moriarty

Petits secrets, grands mensonges ou typiquement le roman qu’on veut dévorer l’été, au soleil, et si possible les pieds dans l’eau. Madeline, Celeste et Jane vivent en Australie, dans une petite ville tranquille, entre école, Blue Blues Cafe, et crépages de chignons. Les petits viennent de rentrer en maternelle, et déjà les ennuis commencent. C’est […]

Catégories
Romans étrangers

Une pépite retrouvée (Dans la forêt, Jean Hegland)

Parmi ce fourmillement qu’est la rentrée littéraire, cet éclatement de couleurs et de styles, il y a ce petit livre bleu-vert, dont la teinte tape-à-l’œil est plutôt rebutante de prime abord. Et puis on ouvre Dans la forêt et on comprend. Cette œuvre de Jean Hegland qui, on ne sait pourquoi, réémerge à la surface […]