Baiser féroce, Roberto Saviano

Baiser féroce ou un baiser passionné et violent, douloureux, au goût de sang vite remplacé par une douce ombre sur les lèvres, fantôme vif de la morsure des dents ennemies ou amantes. Le prologue de ce deuxième et dernier volet du diptyque de Roberto Saviano servira de leçon à tous ses détraqueurs, à tous ceux …

Lire la suite de Baiser féroce, Roberto Saviano

La brodeuse de Winchester, Tracy Chevalier

Avec beaucoup de finesse et d’intelligence humaine et historique, Tracy Chevalier signe un roman d’une force à la fois timide et affirmée. Si les premières pages de La brodeuse de Winchester ne sont pas sans rappeler un roman d’Anne Tyler qui se serait exilé dans le passé britannique, la suite du récit vient également emprunter …

Lire la suite de La brodeuse de Winchester, Tracy Chevalier

Piranhas, Roberto Saviano

Piranhas se lit en apnée. Roberto Saviano, auteur de plusieurs récits et enquêtes au cœur de la ‘Ndrangheta (Extra Pure – alias ZéroZéroZéro pour son adaptation sérielle) et de la Camorra, mafia napolitaine (Gomorra), frappe fort de nouveau. Dans ce qui est cette fois un roman, les héros sont adolescents. Des adolescents qui semblent ne …

Lire la suite de Piranhas, Roberto Saviano

Étés anglais, Elizabeth Jane Howard

Étés anglais ou le premier tome de la saga des Cazalet, enfin traduit dans la langue de Molière. Le quotidien d’une famille, d’une famille bigarrée, riche en personnalités diverses et en histoires personnelles et collectives. Elizabeth Jane Howard, à la manière de chroniques où s’entremêlent de nombreuses intrigues, raconte deux étés successifs, ceux des Cazalet. …

Lire la suite de Étés anglais, Elizabeth Jane Howard

L’amitié est un cadeau à se faire, William Boyle

Trois femmes, trois vies, un destin – parce que L’amitié est un cadeau à se faire. William Boyle raconte le New York des mafieux, de Scorsese et du passé, le Brooklyn des Italiens et le Bronx paisible qui côtoie le Bronx violent. L’auteur se promène dans tout l’état, grâce à ses trois héroïnes. Wolfstein est …

Lire la suite de L’amitié est un cadeau à se faire, William Boyle

Un été norvégien, Einar Már Guðmundsson

Traversé de quelques fulgurances, Un été norvégien n’en est pas moins un roman ardu, peu accessible – voire franchement obtus. Einar Már Guðmundsson revient sur l’été des désillusions et des enchantements pour Halli, si similaire à lui si l’on en croit la quatrième de couverture. À la première personne, le jeune narrateur retrace son périple, …

Lire la suite de Un été norvégien, Einar Már Guðmundsson

Une maison parmi les arbres, Julia Glass

Aussi foisonnant de couleurs qu’un dessin d’enfant – ou que l’illustration d’un album, Une maison parmi les arbres offre une plongée spectaculaire, à la fois douce et brusque, dans le monde intellectuel américain. Morty vient de mourir. Ce célèbre auteur de livres jeunesse vivait dans une maison parmi les arbres, dans le Connecticut, à une …

Lire la suite de Une maison parmi les arbres, Julia Glass

Plus loin que l’hiver, Isabel Allende

Un trio latin, voilà le point de départ de Plus loin que l’hiver, roman foisonnant et peut-être trop optimiste, grand retour d’Isabel Allende au Chili – et ailleurs sur le continent américain. Lucía, Richard et Evelyn. La première, d’origine chilienne, a dépassé la cinquantaine ; elle a dû fuir sous la dictature militaire, avant de papillonner …

Lire la suite de Plus loin que l’hiver, Isabel Allende

Isabelle, l’après-midi, Douglas Kennedy

Isabelle, l’après-midi (Isabelle in the Afternoon) ou l’une de ces lectures qui remettent en cause notre vie, notre quotidien et tous nos choix – passés et à venir. Douglas Kennedy abandonne toute légèreté, si tant est que ses œuvres aient déjà été « légères ». Il nous plonge dans une mélancolie teintée d’espérance – jusqu’au bout, et …

Lire la suite de Isabelle, l’après-midi, Douglas Kennedy

Summer Mélodie, David Nicholls

Summer Mélodie (ou Sweet Sorrow) est un roman qui serait peut-être plus à sa place sur les étagères d’un rayon jeunesse que sur un présentoir de littérature dite adulte. Cela dit, David Nicholls signe un joli livre qui aborde avec beaucoup d’intelligence l’adolescence et ses dérives, l’adolescence et ses doutes, et ses remises en question, …

Lire la suite de Summer Mélodie, David Nicholls

Un garçon sur le pas de la porte, Anne Tyler

Avec beaucoup d’esprit, Anne Tyler raconte le quotidien d’un homme, Micah, quarante ans, un peu maniaque, à la manière du Garp de John Irving. La différence, c’est que le héros d’Un garçon sur le pas de la porte n’est pas marié, n’a pas d’enfants et, au contraire du personnage d'Irving, vient d’une famille nombreuse, d’un …

Lire la suite de Un garçon sur le pas de la porte, Anne Tyler

Lolita, Vladimir Nabokov

Le plus grand paradoxe de Lolita reste sans doute le gouffre qui sépare le thème – abject – de l’écriture – d’une poésie à se damner. Français et anglais, latin et quelques traces d’allemand s’emmêlent et nimbent d’une aura encore plus onirique ce texte – rêverie paradisiaque pour Humbert et cauchemar éveillé pour Lolita. Nabokov …

Lire la suite de Lolita, Vladimir Nabokov

Passé imparfait, Julian Fellowes

Julian Fellowes, scénariste de Downton Abbey, excelle décidément à décrire l’aristocratie britannique. Dans Passé imparfait, il s’attarde sur les ravages du temps, sur les changements irrévocables subis par sa classe sociale depuis la fin de la guerre et jusqu’aux dernières années du siècle passé. Le narrateur qui restera sans nom, à soixante-ans, est confronté brutalement …

Lire la suite de Passé imparfait, Julian Fellowes

Samedi, Ian McEwan

Henry Perowne est neurochirurgien. Il approche de la cinquantaine, partage sa vie avec Rosalind, mère de ses deux enfants, Theo et Daisy. Aujourd’hui, c’est Samedi. Squash, courses pour le repas du soir, visite à sa mère et dîner en famille. C’était sans compter sur un accrochage qui aura des conséquences irréparables. Ian McEwan condense – …

Lire la suite de Samedi, Ian McEwan

Le monde selon Garp, John Irving

Délicieusement absurde mais non dénué de message, Le monde selon Garp est un roman de son temps et même avant-gardiste, féministe et profondément drôle, critique caustique de la société américaine du siècle dernier. Dans ses thèmes modernes, certains noteront sans doute des résonances entre ce roman et Phénomènes naturels de Franzen par exemple. Femmes fortes, …

Lire la suite de Le monde selon Garp, John Irving

Île, Siri Ranva Hjelm Jacobsen

Île ou une autre pépite nordique, après Miss Islande. Le style de Siri Ranva Hjelm Jacobsen est d’une poésie rare. Les images et les métaphores se succèdent et adoucissent les arêtes des phrases courtes et brutes, les arêtes de la roche et des falaises, les crêtes d’écume. Des nuages flottent autour des mots, des nappes …

Lire la suite de Île, Siri Ranva Hjelm Jacobsen

Les diables bleus, Christopher Castellani

« Les diables bleus de Tenn étaient comme des chats sauvages, disait-il, qui vivaient sous sa peau. Et lorsque vous aviez des chats sauvages sous la peau, ils pouvaient se réveiller à tout moment du jour ou de la nuit, et vous faire frissonner, trembler, crier, pleurer. » Les diables bleus ou les démons de Tennessee Williams, …

Lire la suite de Les diables bleus, Christopher Castellani

Le chardonneret, Donna Tartt

Chef d’œuvre, récit d’apprentissage, traité philosophique, manifeste nihiliste, malédiction sordide, éblouissement, rêve auquel s’accrochent des filaments de cauchemars. Le chardonneret, où l’histoire d’un tableau mais aussi d’un homme, enfant devenu grand, Theodore Decker. L’oiseau immobilisé sur son perchoir, immortalisé dans son immobilité est semblable à une allégorie – allégorie du héros, du peintre mais aussi …

Lire la suite de Le chardonneret, Donna Tartt

La belle vie, Jay McInerney

Après Trente-ans et des poussières, les années 80 et leurs tentations, La belle vie, la famille, l’amour et la mort - Jay McInerney, toujours plus proche du New York et de la société où il évolue. Corinne et Russel ont survécu, ensemble. Leur couple est plus fort que jamais semble-t-il, l’exemple parfait de la paire …

Lire la suite de La belle vie, Jay McInerney

Le rouge n’est plus une couleur, Rosie Price

Le rouge n'est plus une couleur commence comme une bluette adolescente, ou comme un Bildungsroman ayant les dortoirs de la fac pour toile de fond. Une amitié, un lien fusionnel entre un garçon et une fille, voilà le point de départ du livre de Rosie Price. Kate a été élevée par sa mère, ancienne alcoolique …

Lire la suite de Le rouge n’est plus une couleur, Rosie Price

A la recherche d’Alice Love, Liane Moriarty

Divertissant sans n’être que cela, ce roman sans prétention permet de passer un bon moment – et on ne lui en demande pas beaucoup plus en ces temps difficiles ! Alice, après être tombée pendant un cours de step, se réveille en ayant oublié dix années de sa vie. Rien à faire, les souvenirs ont disparu …

Lire la suite de A la recherche d’Alice Love, Liane Moriarty

Incident à Twenty Mile, Trevanian

Incident à Twenty Mile est un pur western, le dernier du genre, selon Trevanian, pseudonyme de Rodney Whitaker, un auteur pour le moins secret, sorte de caméléon qui changeait d’apparence et d’identité en fonction du livre qu’il signait. Incident à Twenty Mile est l’un de ses derniers livres, paru pour la première fois en 1998 …

Lire la suite de Incident à Twenty Mile, Trevanian

La trilogie Bienvenue au club, Jonathan Coe

Les enfants de Longbridge et Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe, ou un petit bonbon purement British, aux inflexions tantôt joyeuses, tantôt nostalgiques, toujours avec cette note d’humour, comme un arrière-goût qui tapisserait nos pensées pour ne jamais nous laisser dans l’amertume. Bienvenue au Club emporte le lecteur dans l’Angleterre des années 1970, des …

Lire la suite de La trilogie Bienvenue au club, Jonathan Coe

Vis à vis, Peter Swanson

Ce polar détonne dans le catalogue Gallmeister. Pas qu’il n’ait aucun intérêt, mais les œuvres de la collection Americana tendent à plonger le lecteur dans une Amérique rurale, dans ses étendues peu peuplées où les hommes se retrouvent peu ou prou seuls face à eux-mêmes. Ici, c’est au contraire en ville, dans une banlieue de …

Lire la suite de Vis à vis, Peter Swanson

Ces montagnes à jamais, Joe Wilkins

Une nouvelle fois, Gallmeister nous emmène dans les montagnes, au cœur des États-Unis. Joe Wilkins raconte le Montana de son enfance, entre bois et canyons, entre humanité et bestialité, entre aridité de la terre, violence des hommes et poésie des étoiles. Wendell Newman est né dans le Montana, en plein milieu de ces Bull Mountains …

Lire la suite de Ces montagnes à jamais, Joe Wilkins

La danse du temps, Anne Tyler

Comme à son habitude, Anne Tyler fait le récit d’une vie, d’une vie fragmentée, dont elle ne livre que des moments forts. Le lecteur fait la connaissance de Willa alors qu’elle n’a qu’une dizaine d’années, son caractère ayant déjà des particularités affirmées que nous retrouverons dans sa personnalité de jeune femme puis de dame plus …

Lire la suite de La danse du temps, Anne Tyler

Sur les eaux du volcan, Bob Sacochis

Entre politique, sexe et nature, relations humaines et hiérarchie raciale, Bob Shacochis imagine une île antillaise et la vie qui y suit son cours, les habitants qui se croisent et s’éloignent, se disputent et se confrontent, au cœur d’une lutte de pouvoir sans merci. Le premier élément gênant est sans doute le racisme qui sous-tend …

Lire la suite de Sur les eaux du volcan, Bob Sacochis

La soustraction des possibles, Joseph Incardona

Avant de dire quoi que ce soit sur le contenu de La soustraction des possibles, attardons-nous un instant sur l’objet en lui-même. Une couverture travaillée, atypique, intrigante (et dorée !), des pages épaisses et moelleuses sous les doigts. La lecture commençait bien. Joseph Incardona joue avec les codes, s’amuse des règles et les transgresse, mais jamais …

Lire la suite de La soustraction des possibles, Joseph Incardona

Le bal des ombres, Joseph O’Connor

Ce roman n’est sans doute pas à lire si l’on est à la recherche d’une autobiographie ou d’une œuvre très exacte historiquement parlant. L’auteur le dit lui-même dans ses « explications » : « bien des libertés y ont été prises ». Ce n’est pas pour cela que le plaisir ressenti par le lecteur en le lisant n’est pas …

Lire la suite de Le bal des ombres, Joseph O’Connor

Miss Islande, Auður Ava Ólafsdóttir

Hekla est jeune, belle, fougueuse, étonnante. Comme un volcan. Normal, elle porte le nom de l’une de ces montagnes qui crachent du feu – grâce à son père, volcanophile. Elle a vingt ans en 1963, elle quitte sa campagne pour la capitale islandaise, pour ses bars, pour retrouver son et sa meilleur(e) ami(e), pour ses …

Lire la suite de Miss Islande, Auður Ava Ólafsdóttir

Sukkwan Island, David Vann

Une nouvelle fois, Gallmeister a eu une idée brillante en décidant de donner une seconde jeunesse à ce roman originellement paru en 2010. David Vann est dorénavant l’un des auteurs phares de la maison d’édition spécialisée dans la littérature américaine et dans le nature writing. Sukkwan Island, est un exemple parfait de ces plongées aujourd’hui …

Lire la suite de Sukkwan Island, David Vann

Enivrant, sombre et lumineux (Sugar Run, Mesha Maren)

Un sugar run, ou un cycle de chance au poker, et pourtant la chance ne semble pas sourire à Jodi, et ce n’est pas faute d’y mettre du sien. Le sort s’acharne contre elle, les rencontres toxiques s’accumulent. À sa sortie de prison, elle est égarée, ailleurs, dépassée par tout ce qu’elle n’a pas vu …

Lire la suite de Enivrant, sombre et lumineux (Sugar Run, Mesha Maren)

Saga familiale et historique (Ceux qu’on aime, Victoria Hislop)

Victoria Hislop écrit ici une fresque historique, une odyssée familiale, une épopée grecque qui court de 1935 à 2016, s’arrêtant sur les points marquants, les points de bascule des différents régimes qui mirent le pays à feu et à sang de bien nombreuses fois. Pour nous instruire, pour nous enrichir, elle choisit le point de …

Lire la suite de Saga familiale et historique (Ceux qu’on aime, Victoria Hislop)

Un délice doux-amer (Orange amère, Ann Patchett)

Orange amère est l’un de ces rares romans que l’on n’a pas envie de refermer, où l’on n’a pas envie de quitter les personnages. Ce fut difficile de s’attacher à eux, de bien cerner les liens familiaux (surtout de les retenir) qui les relient. Mais une fois que la généalogie, que la toile s’est bien …

Lire la suite de Un délice doux-amer (Orange amère, Ann Patchett)

Choc familial (Les petites filles du soleil, Anne Tyler)

Une nouvelle fois, Anne Tyler écrit au sujet d’une famille, ou plutôt de deux. Cette fois, elle confronte les habitudes, les traditions, les manières d’être et de vivre. Les Dickinson et les Donaldson vivent aux États-Unis, à Baltimore (à l’image des foyers dépeints par l’auteure dans ses autres récits). Ils ne se connaissent pas, jusqu’à …

Lire la suite de Choc familial (Les petites filles du soleil, Anne Tyler)

Polar biculturel macabre (La mort scarabée, Lisa See)

Une nouvelle fois, Lisa See renoue avec ses origines chinoises et livre un polar haletant qu’il est bien difficile de reposer. Elle vit aujourd’hui à Los-Angeles, là où son arrière-grand-père a échoué après avoir quitté son village de la campagne chinoise. David Stark travaille au bureau de l’attorney général, en Californie, tandis que Liu Hulan …

Lire la suite de Polar biculturel macabre (La mort scarabée, Lisa See)

Disparition et amnésie (Au lac des Bois, Tim O’Brien)

Ce roman est original, bouleversant. Il remet en question l’homme et son innocence, l’homme et son passé, l’homme comme magicien et danger pour lui-même et pour les autres. John Wade vient de perdre la primaire de son parti et il se retrouve avec sa femme dans un cottage près de la frontière canadienne pour tenter …

Lire la suite de Disparition et amnésie (Au lac des Bois, Tim O’Brien)