Catégories
Critiques, cinéma étranger

Les coulisses de Tinseltown (Once upon a time… in Hollywood, Quentin Tarantino)

Mon premier Tarantino… Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ça. On m’avait dit « prépare-toi, de la violence, beaucoup de violence et du sang. ». On ne m’avait pas averti que les deux premières heures passeraient à un rythme d’escargot. Et pourtant. J’avoue que j’ai vraiment eu du mal à […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Légèreté et folie douce (Je promets d’être sage, Ronan Le Page)

Cette comédie française nous permet de passer un très bon moment. Fraîche, originale et gentiment barrée, elle nous emporte dans l’histoire de Franck (Pio Marmai), dramaturge déchu qui se retrouve gardien de musée à Dijon. La comédie s’ouvre sur une pièce mise en scène par Franck, catastrophique et à la limite du cauchemardesque – le […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

De l’esprit et du mordant (Les faussaires de Manhattan, Marielle Heller)

Les faussaires de Manhattan, ou un film étonnant, caustique et avec beaucoup d’esprit. Un peu comme l’héroïne en fait, Lee Israël, auteure ruinée qui, après avoir vendu une lettre que Katharine Hepburn lui avait adressé, réalise que ce marché pourrait s’avérer être une véritable mine d’or… Là voilà donc qui mêle ses talents de biographe […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Trois accords et la vérité (Wild Rose, Tom Harper)

Rose-Lynn (Jessie Buckley) est écossaise (quel accent !) et elle est fan de country – qu’elle chante depuis toujours. À sa sortie de prison, elle retrouve ses deux enfants et sa mère (Julie Walters). Une amie de celle-ci lui cède sa place de femme de ménage chez Susannah, une riche expatriée anglaise qui a été […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Un ballet macabre mais réussi (Anna, Luc Besson)

Anna ou un film qui mêle action, espionnage, stratégie et amour… Intéressant, bien mené, il nous emporte tout de suite à la suite d’Anna (Sasha Luss, mannequin russe, bonne actrice qui avait déjà joué sous la direction de Luc Besson dans Valérian), cette jolie espionne, féroce et prête à tout pour gagner sa liberté. Je […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma d'animation

Le monde merveilleux des jouets (Toy Story 4, Josh Cooley)

Le troisième opus de la saga devait être l’ultime, même Pixar jugeait qu’il était temps de s’arrêter. Et pourtant, voilà que Woody et ses amis reviennent à l’affiche… Le scénario n’a, en soi, rien d’exceptionnel et tourne peut-être même un peu en rond. Le début est répétitif et on finit par se lasser de voir […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

L’ombre et la lumière (Nevada, Laure de Clermont-Tonerre)

Un véritable coup de cœur. Je me suis régalée devant chaque plan de ce film. L’histoire, racontée tout en finesse, suit les traces de Roman Coleman (Matthias Schoenaerts, habitué aux rôles de détenus sensibles mais potentiellement colériques), un prisonnier sombre et mystérieux qui ne semble s’éveiller qu’au contact des chevaux sauvages et auprès d’un en […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Une comédie farce (Beaux-parents, Hector Cabéllo Reyes)

Beaux-parents est une comédie française, certes un peu (très) caricaturale lors de certaines scènes, mais il nous fait passer un bon moment. On rit beaucoup, on bout à de multiples reprises, et on espère que Garance (Charlie Bruneau, la fameuse Roxane de la série En famille) va revenir à la raison et réaliser que son […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma français

Aimer et ses limites (L’autre continent, Romain Cogitore)

C’est un film qui parle en délicatesse de la maladie, de l’amour face à ça, de la réaction des proches qui font comme ils peuvent. Maria (Déborah François, très juste et touchante) rencontre Olivier (Paul Hamy, désarmant) à Taïwan, qui coproduit d’ailleurs le film – ce pourquoi les acteurs ont dû beaucoup travailler leurs répliques […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

« Une comédie sans clowns, une tragédie sans méchants » (Parasite, Bong Joon Ho)

La famille de Ki-Taek vit dans un taudis en Corée du Sud, tous sont sans emploi. Il y a la fille, le fils, la mère et le père (Song Kang Ho, éminent acteur coréen). Il s’agit d’une famille plutôt normale, qui lutte pour vivre comme tant de personnes en Corée, comme tant de personnes partout […]

Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma français

D’autres mondes (Zombi Child, Bertrand Bonello)

Zombi Child est étrange. D’une lenteur impressionnante, la réalisation commence par nous montrer Haïti et sa verdure en 1962. Après qu’un homme ait découpé un poisson lune et réalisé une sorte de poudre – un rite vaudou devinons-nous, la caméra suit un Haïtien mutique et assez bizarre qui semble revivre alors que l’on vient d’assister […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Un film étriqué (Sibyl, Justine Triet)

Sybil ou un film violent, grotesque par moments. Je n’ai pas aimé. Sibyl (Virginie Efira, impressionnante), psychanalyste, décide de revenir à ses premiers amours et de se remettre à l’écriture, quittant pour ce faire nombre de ses patients. Lorsque Margot (Adèle Exarchopoulos, parfaite dans ce rôle) l’appelle, en larmes, affolée et éplorée, elle ne peut faire […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Désir, douleur et gloire (Douleur et gloire, Pedro Almodóvar)

Douleur et gloire signe le retour de Pedro Almodóvar à Cannes, après la sélection de son long-métrage précédent, Julieta (2016). Le réalisateur crée ici une quasi-reproduction de sa vie. Il faut tout de même noter que des événements ont été ajoutés, d’autres passés sous silence. Il a toujours nié, par exemple, tout sorte d’addiction à […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

L’amour à cinquante ans (Retour de flamme, Juan Vera)

Si les romans d’Anne Tyler (on peut notamment citer Un mariage amateur) devaient être transposés en films, alors ils ressembleraient à Retour de flamme. Un couple s’aime, mais le sentiment amoureux n’est plus là – logique après vingt ans de vie commune… Alors une fois leur fils Luciano parti, Marco et Ana décident d’un commun […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Une romance historique (Cœurs ennemis, James Kent)

Une belle romance sur fond historique que Cœurs ennemis. L’époque post-seconde guerre mondiale est bien exploitée et on apprend pas mal de choses. Au départ, Cœurs ennemis était un roman (Dans la maison de l’autre). En premier lieu, Rhidian Brook pensait  réaliser un film davantage qu’un livre, mais les éditions Penguins l’ont convaincu de coucher cette […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Des retrouvailles attendues (Nous finirons ensemble, Guillaume Canet)

Max (François Cluzet) va fêter ses soixante ans, il est déprimé, tendu, et même sa jeune et belle nouvelle compagne (Clémentine Baert) ne parvient pas à le faire sourire. Alors quand ses anciens amis débarquent dans la maison de vacances qui les a vus passer le fameux été où se déroule Les petits mouchoirs, c’est la […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

« Le thriller politique de l’année » (El Reino, Rodrigo Sorogoyen)

El Reino nous emmène dans les coulisses du pouvoir, les sombres dédales de la politique, de ce qui se joue derrière les sourires de façade. Manuel López-Vidal (Antonio de la Torre) est un politique qui a de l’importance au sein de son parti et de sa région. Il a une femme et une fille, des amis. […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Un travail d’orfèvre (Le vent de la liberté, Michael Bully Herbig)

Le vent de la liberté est tiré d’une histoire vraie. Nous voilà transportés en RDA dans les années 1980, dans le quotidien de la famille Strelzyk. Deux fils, une mère, un père. L’école pour les enfants, le travail pour les parents, ou autant de lieux où ils sont épiés. Difficile de voir régulièrement leurs amis […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Le réalisme magique de Burton (Dumbo, Tim Burton)

Ce en quoi Tim Burton excelle, encore une fois, c’est en la création d’un univers et d’une atmosphère fantastique, hors du temps et de l’espace réel tout en y étant rattachés. Après Alice et cette magie imprégnant chaque parcelle du pays des merveilles, nous sommes là transportés aux États-Unis dans les années 1920, entre les […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Une fin décevante (La lutte des classes, Michel Leclerc)

On prend Leila Bekhti que l’on transforme en avocate qui a réussi à sortir de sa banlieue, Edouard Baer que l’on habille en rockeur militant, on les met ensemble dans une maison à Bagnolet avec deux enfants, on mélange… et on obtient La lutte des classes. Sofia et Paul ont emménagé là quelques années auparavant, à […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Une comédie française comme on les aime (Le mystère Henri Pick, Rémi Bezançon)

Rien d’original dans la construction, ou dans la manière de filmer mais une comédie bien sympathique. Fabrice Luchini est fidèle à lui-même, à la limite entre le jeu juste et le surjeu mais il est tellement bon dans cette performance de funambulisme qu’on ne peut qu’adhérer. Camille Cottin ménage ses ardeurs en fille du supposé […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Liberté chérie (Sibel, Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti)

Des yeux verts, des boucles sauvages sans voile qui les emprisonne, des gazouillis d’oiseau et une volonté farouche d’être libre. Voilà Sibel (incarnée par Damla Sönmez, petite star en Turquie). Ce désir de liberté s’exprime d’ailleurs sans réelle réflexion, elle veut faire comme elle l’entend et elle le fait, c’est tout. Elle vit dans un petit […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Tout n’est pas rose à Hollywood (Ma vie avec John F. Donovan, Xavier Dolan)

Un bijou de réalisation que ce dernier Dolan. On retrouve sa patte inimitable, ces très gros plans, cette manière de filmer en transparence, en gênant l’objectif par de poétiques éléments (des feuilles par exemple). La célébrité est le thème phare de ce film, mais il est aussi question de secrets, de douleur, d’amour et, comme […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Les débuts du féminisme (Marie Stuart, reine d’Ecosse, Josie Rourke)

Saoirse Ronan, déjà repérée dans Sur la plage de Chesil, a un jeu d’une justesse sidérante. Son interprétation de Marie Stuart n’est assombrie par aucune fausse note, ses larmes aussi bien que ses rires, sa complicité avec ses dames de compagnie aussi bien que sa rivalité avec son frère paraissent plus vrais que nature. Son […]

Catégories
Critiques, cinéma français

L’amour abstrait (Celle que vous croyez, Safy Nebbou)

Celle que vous croyez délivre un message très intéressant sur la société d’aujourd’hui. Perdus dans nos écrans, ne manquons-nous pas l’essentiel, pourtant à portée de main ? Ne nous abritons-nous pas trop derrière notre identité virtuelle ? Claire (Juliette Binoche) a une petite cinquantaine, elle vient d’être abandonnée par Ludo qui n’est pas intéressé par une relation […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Deux femmes, une reine (La favorite, Yorgos Lanthimos)

Rien que pour la performance d’une Emma Stone grinçante, boudeuse et manipulatrice, il faut aller voir La favorite. On y découvre des personnages historiques jusque lors peu connus, notamment Lady Sarah, devenue duchesse de Marlborough, ancêtre de Churchill. Elle est campée par Rachel Weisz, combattante à souhait et qui incarne la jalousie et l’opiniâtreté à […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Les invisibles, trop invisibles (Les invisibles, Louis-Julien Petit)

Les invisibles nous transporte dans le quotidien de sans-abris françaises, esseulées, qui se rejoignent toutes dans un refuge de jour, l’Envol, où travaillent Audrey (Audrey Lamy), Manu (Corinne Masiero) et Hélène (Noémie Lvovsky). Au départ, on ne sait pas trop qui sera le personnage central, comment vivent les employées du centre d’accueil qui se disent […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Le Golden Globe du meilleur film (Green Book, Peter Farelly)

Green Book est de toute beauté. Peter Farrelly, que l’on connaît pour diverses comédies réalisées avec son frère, prend ici un tournant à 180° pour offrir un drame fin, drôle et mené d’une main de maître. Tony Vallelonga (alias Tony Lip, Viggo Mortensen), américain blanc de son temps (donc raciste comme il était logique de […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Un gros raté (Nicky Larson et le parfum de Cupidon, Philippe Lacheau)

Philippe Lacheau (le réalisateur et interprète de Nicky, le héros) a eu du mal à acheter les droits de Nicky Larson, eh bien peut-être qu’il y avait une bonne raison à cela, que le destin lui transmettait un message subliminal… Je suis passée complétement à côté. L’humour est lourd et poussif, graveleux et souvent vulgaire. Les […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Les démons d’une gueule d’ange (My Beautiful Boy, Felix Van Groeningen)

Nic Sheff (Timothée Chalamet découvert dans Call me by your name) a 18 ans, il tente en vain de combler le vide de sa vie par des addictions diverses et variées. Au départ, alcool et joints, puis il passe aux choses sérieuses. Son père (Steve Carell) vit à côté de San Francisco, il est remarié […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

A day lily (La mule, Clint Eastwood)

C’est le second partenariat entre le scénariste Nick Schenk et Clint Eastwood après Gran Torino en 2008. Les deux œuvres mettent en scène un vétéran du Viet Nam (interprété par Clint Eastwood dans les deux cas). Si Walt dans Gran Torino est très taciturne et bravache, Earl Stone revient de la guerre transformé, affable et […]

Catégories
Critiques, cinéma d'animation

Les débuts étonnants de Miyazaki (Le château de Cagliostro, Hayao Miyazaki)

Quand on parle de Hayao Miyazaki, cela va de pair avec un certain engagement, avec une nature plus belle que jamais, avec une poésie et un univers inimitable. Et bien pas chez le Miyazaki des débuts ! Dans ce dessin-animé de 1979, premier long métrage de ce réalisateur, Edgard la Cambriole s’est mis en tête de […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Une famille unie par le crime (Une affaire de famille, Hirokazu Kore-Eda)

Des beaux plans, des beaux acteurs, des beaux enfants. Osamu (Lily Franky), Nobuyo (Sakura Andō), Aki (Mayu Matsuoka), Hatsue (Kirin Kiki), et Shōta (Kairi Jyo) vivent sous le même toit, dans une bicoque en bois, envahie par la végétation. Ils sont pauvres, habitent chez Hatsue, que tous appellent « mamie » et profitent de sa pension de retraite. […]

Catégories
Critiques, cinéma d'animation

Un Noël grincheux (Le Grinch, Yarrow Cheney et Scott Mosier)

Un dessin animé de Noël pas si gai… ! J’étais surprise par le fond de l’histoire, qui, finalement, rappelle que des gens sont seuls pendant cette période festive et lumineuse alors que d’autres sont ensemble autour d’un bon repas, et c’est peut-être pour cela qu’ils sont grincheux ou dépressifs… Après tout, c’est inspiré de Dr Seuss ! […]

Catégories
Critiques, cinéma français

De la magie au bout des doigts (Au bout des doigts, Ludovic Bernard)

Au bout des doigts ou un beau film sur la musique, sur la rage de vaincre. Mathieu (Jules Benchetrit), pianiste hors-pair, la vingtaine, vient d’une cité parisienne et s’adonne à quelques petits cambriolages avec ses copains. Sauf que sa passion pour le piano le perd : lors d’un vol, il reste absorbé par les touches au […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Grandir ne fait pas que mal (Amanda, Mikhaël Hers)

Déjà, avant d’aller voir Amanda, il faut savoir que la mère d’Amanda meurt dans une attaque terroriste. Les images restent assez pudiques mais le choc que l’on ressent est sans doute diminué si l’on connaît la cause du décès de Sandrine avant le film. Sinon, on se sent dépassé, totalement, par la violence du monde […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Un film d’action comme on les aime (Les veuves, Steve McQueen)

Ce film est poignant et porte un message fort, un message de féminisme doublé d’une dénonciation des magouilles financières en politique. Deux des quatre héroïnes sont noires, l’une (Viola Davis) étant même mariée à un éminent bandit (Liam Neeson), et la présence de ce couple mixte est également à souligner. Chicago, de nos jours, quatre […]

Catégories
Critiques, cinéma d'animation

Un dessin-animé qui a bu la potion du succès (Astérix et le secret de la potion magique, Alexandre Astier et Louis Clichy)

Un petit dessin-animé au cinéma donne de la douceur à un après-midi d’hiver. Et quel dessin-animé ! L’histoire est somme toute assez simple mais le scénario (original pour la première fois !) ménage des moments savoureux, disséminés çà et là dans la réalisation. L’assemblée de druides est très drôle, les graphismes sont aboutis et visuels (malgré l’appréhension […]

Catégories
Critiques, cinéma étranger

Un conte qui pourrait nous enchanter davantage (Casse-Noisette et les Quatre Royaumes, Lasse Hallström et Joe Johnston)

Je ne connais pas bien le ballet originel de Tchaïkovski, ni même le conte d’Hoffman mais Disney a fait un savant mélange de ces deux versions et a tenté de leur apporter un peu de modernité. Clara, adolescente anglaise de bonne famille, va passer Noël dans un monde enchanté que sa mère avait découvert avant […]

Catégories
Critiques, cinéma français

Un amour impossible, Catherine Corsini

Après le roman autobiographique éponyme de Christine Angot, nous voici face à son adaptation cinématographique. Ici, plus de Pierre mais un Philippe, plus de Christine mais une Chantal et seule la mère, Rachel, a conservé son vrai prénom (on se demande pourquoi). Si l’histoire reste identique et colle parfaitement aux confidences de l’auteure, celle-ci a […]