Le graphisme surpasse le scénario (Les hirondelles de Kaboul, Zabou Breitman)

À Kaboul, en 1998, Zunaira et Mohsen sont jeunes, ils s’aiment et leur plus grand désir est de retrouver la liberté dont ils jouissaient avant que le régime des talibans ne leur interdise de se tenir la main en public, de sortir chaussés de blanc, de s’amuser et d’avoir l’esprit léger. Les femmes ont l’obligation... Lire la Suite →

Le monde merveilleux des jouets (Toy Story 4, Josh Cooley)

Le troisième opus de la saga devait être l’ultime, même Pixar jugeait qu’il était temps de s’arrêter. Et pourtant, voilà que Woody et ses amis reviennent à l’affiche… Le scénario n’a, en soi, rien d’exceptionnel et tourne peut-être même un peu en rond. Le début est répétitif et on finit par se lasser de voir... Lire la Suite →

Un dessin-animé qui a bu la potion du succès (Astérix et le secret de la potion magique, Alexandre Astier et Louis Clichy)

Un petit dessin-animé au cinéma donne de la douceur à un après-midi d’hiver. Et quel dessin-animé ! L’histoire est somme toute assez simple mais le scénario (original pour la première fois !) ménage des moments savoureux, disséminés çà et là dans la réalisation. L’assemblée de druides est très drôle, les graphismes sont aboutis et visuels (malgré l’appréhension... Lire la Suite →

Un petit plaisir d’enfance (Les Indestructibles 2)

Et oui, un bon petit dessin-animé de temps en temps, ça ne fait pas de mal ! Ça fait même du bien. Comme de coutume, un super-méchant dont l’identité – bien qu’on s’en doute – n’est révélée qu’à la fin, des histoires de famille et de l’action. Beaucoup d’action. Les combats sont spectaculaires et paraissent plus... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑