Quoi qu’il arrive je vous aime, Michael Govier et Will McCormack

Quoi qu’il arrive je vous aime parce que l’amour est prégnant dans ce court-métrage de douze minutes. C’est même la cause et la fin de ce film d'animation. Le trait est épuré, hésitant mais franc malgré tout, la teinte est grisonnante comme la mine du crayon qui a ombré les personnages. Un père et une …

Lire la suite de Quoi qu’il arrive je vous aime, Michael Govier et Will McCormack

Hair Love, Matthew A. Cherry

Court-métrage plein de finesse et d’émotion, Hair Love raconte les péripéties d’une fillette afro-américaine qui veut se coiffer avant de sortir de chez elle… et elle a bien du mal ! Les dessins sont colorés, vifs, le trait est léger et donne aux personnages un côté mutin pas incompatible avec cette histoire touchante. Zoe a alternativement …

Lire la suite de Hair Love, Matthew A. Cherry

Des « zarbis » en costume à plumes (Les incognitos, Nick Bruno et Troy Quane)

Ce dessin-animé a tous les avantages de l’animé sans ses inconvénients. Réaliste jusque dans les moindres détails architecturaux, il n’en garde pas moins l’humour qui colle au genre – et au nom du Studio. En effet, Blue Sky, qui est à l’origine de Rio mais aussi de la saga L’âge de glace, continue à se …

Lire la suite de Des « zarbis » en costume à plumes (Les incognitos, Nick Bruno et Troy Quane)

Le graphisme surpasse le scénario (Les hirondelles de Kaboul, Zabou Breitman)

À Kaboul, en 1998, Zunaira et Mohsen sont jeunes, ils s’aiment et leur plus grand désir est de retrouver la liberté dont ils jouissaient avant que le régime des talibans ne leur interdise de se tenir la main en public, de sortir chaussés de blanc, de s’amuser et d’avoir l’esprit léger. Les femmes ont l’obligation …

Lire la suite de Le graphisme surpasse le scénario (Les hirondelles de Kaboul, Zabou Breitman)

Le monde merveilleux des jouets (Toy Story 4, Josh Cooley)

Le troisième opus de la saga devait être l’ultime, même Pixar jugeait qu’il était temps de s’arrêter. Et pourtant, voilà que Woody et ses amis reviennent à l’affiche… Le scénario n’a, en soi, rien d’exceptionnel et tourne peut-être même un peu en rond. Le début est répétitif et on finit par se lasser de voir …

Lire la suite de Le monde merveilleux des jouets (Toy Story 4, Josh Cooley)

Les débuts étonnants de Miyazaki (Le château de Cagliostro, Hayao Miyazaki)

Pour beaucoup, le nom d'Hayao Miyazaki est synonyme d'un certain engagement, d'une nature plus belle que jamais, d'une poésie et d'un univers inimitable. Or, dans ce dessin-animé de 1979, premier long métrage du réalisateur réalisateur, Edgard la Cambriole s’est mis en tête de sauver la princesse Clarisse de son geôlier le comte de Cagliostro, mais …

Lire la suite de Les débuts étonnants de Miyazaki (Le château de Cagliostro, Hayao Miyazaki)

Un Noël grincheux (Le Grinch, Yarrow Cheney et Scott Mosier)

Un dessin animé de Noël pas si gai… ! Le fond de l’histoire, finalement, rappelle que des gens sont seuls pendant cette période festive et lumineuse alors que d’autres sont ensemble autour d’un bon repas, et c’est peut-être pour cela qu’ils sont grincheux ou dépressifs… Après tout, c’est inspiré du Dr Seuss. Le Grinch (Laurent Lafitte, …

Lire la suite de Un Noël grincheux (Le Grinch, Yarrow Cheney et Scott Mosier)

Un dessin-animé qui a bu la potion du succès (Astérix et le secret de la potion magique, Alexandre Astier et Louis Clichy)

Un petit dessin-animé au cinéma donne de la douceur à un après-midi d’hiver. Et quel dessin-animé ! L’histoire reste somme toute assez simple mais le scénario (original pour la première fois) ménage des moments savoureux, disséminés çà et là dans la réalisation. L’assemblée de druides notamment lui apporte ainsi beaucoup d'humour, tout comme les scènes où …

Lire la suite de Un dessin-animé qui a bu la potion du succès (Astérix et le secret de la potion magique, Alexandre Astier et Louis Clichy)

Un petit plaisir d’enfance (Les Indestructibles 2)

Et oui, un bon petit dessin-animé de temps en temps, ça ne fait pas de mal ! Ça fait même du bien. Comme de coutume, un super-méchant dont l’identité – bien qu’on s’en doute – n’est révélée qu’à la fin, des histoires de famille et de l’action. Beaucoup d’action. Les combats sont spectaculaires et paraissent plus …

Lire la suite de Un petit plaisir d’enfance (Les Indestructibles 2)