Catégories
Littérature étrangère

In waves, AJ Dungo

Entre terre et mer, entre présent et passé, AJ Dungo nous fait pleurer.

Son trait, pur et fluide, nous emporte dans les vagues, nous fait glisser sur l’eau, au même rythme que les surfeurs qu’il esquisse. Ce roman graphique, il l’a dessiné pour sa compagne défunte, pour coucher sur le papier leur histoire, sa silhouette, leur passion pour le chevauchement des crêtes d’écume. Il lui avait promis de la rendre immortelle grâce à ses crayons, de graver sur une feuille sa vie, leur relation, alors il tient son serment et donne corps à leur amour, lui donnant une teinte bleu-vert qu’il avoue avoir choisi, outre pour rappeler la couleur de l’eau, pour sa connotation triste. Il entremêle planches sur eux et leur passé, sur elle, lui et leurs amis, et planches sur les pionniers du surf, ceux qui ont marqué la discipline – c’est son éditeur qui lui a conseillé cette construction, qui n’est peut-être pas la plus judicieuse mais a le mérite d’offrir quelques moments de répit au lecteur. Cette alternance coupe le récit, le transforme en un mélange entre documentaire et autobiographie romancée mais elle nous permet de souffler.

Ce n’est pas un roman que l’on lit avec facilité – même s’il se dévore. C’est beau, certes mais c’est dur, touchant, bouleversant. Kristen est morte à 24 ans, en rêvant de pouvoir retrouver son frère, son cousin et son amoureux dans l’océan. Alors AJ l’a immortalisé sur une planche, a croqué son visage, son regard et son existence éteinte trop tôt.

L’auteur commente quelques unes de ses pages pour Télérama ici

Ils en parlent aussi : Mélopée : le bruit des livres, Une libraire blogueuse, Grégoire Dondaine, Un plaid, un thé, des livres, Serial blogueuse, La table de nuit, La case de l’oncle Will, La ménagerie du livre, Narre ton livre, Nina a lu, Samba BD, Bib’ bazar, Le temps libre de Nath, Minimouth lit, Diacritik, À propos de livres, Book’n’all, Mumu dans le bocage, Mes pages versicolores, Les élucubrations de Fleur, Mes échappées livresques, Des bulles et des mots, Ma barbe rouille, Ange Marine Chenevat, Clé de l’intrigue, Lire et écrire en Presqu’Île, Muffins and books, Anouk library, La culture dans tous ses états

20 réponses sur « In waves, AJ Dungo »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s