Catégories
Romans français

La science de l’esquive, Nicolas Maleski

Les phrases sont courtes, simples, le registre est tantôt soutenu, tantôt familier. Les personnages sont décalés, à la fois marginaux et semblables à notre part la plus sombre. Ils nous sont sympathiques tout en nous restant étrangers, ils gardent ce je-ne-sais-quoi de mystère, enveloppés de secrets, ils dissimulent leur passé, renaissent de leurs cendres, tels des phénix.

Kamel Wozniak est en fuite, il s’échoue dans un village perdu dans la campagne, un bourg où tout le monde se connaît sans se connaître, ce hameau devenant bientôt le théâtre d’un huis-clos oppressant mais aussi libérateur. Les pensées de Kamel jalonnent le récit, elles s’y intègrent sans mal, forment même le corps du texte. Une bouffée de sympathie envahit aussitôt le lecteur pour ce personnage différent, en dehors de la société, qui a commis l’irréparable sans que l’on sache ce que c’est, l’irréparable. Des indices sont disséminés çà et là sans que rien ne soit révélé avant les dernières dizaines de pages. Le destin de cet homme misanthrope croise celui d’autres étranges bohèmes, qui, comme lui, se mettent à l’écart d’eux-mêmes. Ils paraissent se reconnaître, flairer ce mal-être, ce rejet de la société de consommation et, finalement, ces solitaires aiment à côtoyer leurs semblables. Tout est dans la science de l’esquive, dans l’art d’échapper aux regards trop insistants, aux questions trop pressantes : l’avantage entre inadaptés, c’est que le respect des souvenirs de l’autre et de son intimité prime.

Suspense et humour pince-sans-rire, sentences glaçantes et sarcastiques sont les fondations de ce roman, entre satire et policier rural – sans qu’il ne se conforme à aucun code pour autant, à l’image des personnages qu’il met en scène. Une chose est sûre, une fois entre nos mains, il est bien difficile de le reposer !

Dommage que Nicolas Maleski passe une nouvelle fois à côté du prix RTL…

Merci aux éditions HarperCollins et à NetGalley pour cette lecture jubilatoire et décalée !

Ils en parlent aussi : Je me livre, Célittérature, EmOtionS, Ma voix au chapitre, Christlbouquine, Lili au fil des pages, Lirelanuitoupas, Valmyvoyou lit, The unamed bookshelf, Les livres de K79, Read look hear, Kala lit des livres, Minie houselook, Les petites lectures de Maud, Du calme Lucette, Évasion polar, Sur la route de Jostein

11 réponses sur « La science de l’esquive, Nicolas Maleski »

Répondre à WordsAndPeace Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s