Catégories
Critiques littéraires Littérature étrangère

Polar biculturel macabre (La mort scarabée, Lisa See)

Une nouvelle fois, Lisa See renoue avec ses origines chinoises et livre un polar haletant qu’il est bien difficile de reposer. Elle vit aujourd’hui à Los-Angeles, là où son arrière-grand-père a échoué après avoir quitté son village de la campagne chinoise.

David Stark travaille au bureau de l’attorney général, en Californie, tandis que Liu Hulan est inspectrice du MSP, de l’autre côté du Pacifique, à Pékin. Des meurtres de chaque côté de l’océan vont amener les deux pays à mettre de côté leurs différends politiques – vraiment ? – pour travailler ensemble à l’élucidation de ces crimes, nécessitant leur collaboration. L’amour va se glisser une petite place dans ce roman noir, entre le sang, les triades, le suspense et les tensions sociales et culturelles.

La mort scarabée fourmille de nombreux détails sur la Chine, son Histoire (et ses histoires d’ailleurs). La confrontation entre ce pays dangereux sur la pente ascendante de la puissance et les États-Unis, riches et menaçants, promet de faire bien des étincelles. Les riches et leur statut de protégés en Chine ne tient qu’à un fil en Californie, tandis que les pauvres et les immigrés sont ballottés d’un côté et de l’autre sans beaucoup de précautions.

Loin de n’être qu’un livre sur le choc des cultures, ce polar est également écrit d’une main de maître. L’issue est surprenante, et l’ensemble de l’œuvre forme une complexe toile d’araignée où chaque fil a une importance capitale. Les révélations sont parfois difficiles à suivre, mais elles se font au compte-goutte : exit donc cette manie qu’ont certains auteurs à balancer la vérité sur l’intrigue en une grosse réplique indigeste. Tout est fait en finesse, avec parcimonie et précision.

Avis aux âmes sensibles cependant, les cadavres sont souvent retrouvés dans un (très) sale état et sauter quelques pages pourra s’avérer nécessaire : les mises en scène sont, en effet, plus macabres les unes que les autres.

Merci aux Éditions J’ai Lu, qui, en contribuant à enrichir le site d’aVoir-aLire, ont également contribué à enrichir ce blog.

3 réponses sur « Polar biculturel macabre (La mort scarabée, Lisa See) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s