Un amour de Loup (Le ciel par-dessus le toit, Nathacha Appanah)

Nathacha Appanah s’intéresse une nouvelle fois au destin d’un enfant, mais cette fois son roman est bien moins sombre qu’à l’accoutumé, bien moins sombre que Tropique de la violence ou Le dernier frère. De la tristesse oui, du ressentiment, des non-dits, de l’amertume mais aussi et surtout de l’amour. Pas de violence, ou alors de la violence sous-jacente, de la tension plutôt. Et puis, régulièrement, des éclats de lumière transpercent le récit, éclairent Loup, Paloma et leur mère, la tornade rousse, la tornade douce, la folie rousse, la folie douce – tantôt la tendre et sérieuse Éliette, tantôt la rebelle Phénix, se débarrassant de la peau de l’une pour devenir l’autre, plus forte, plus solide (en apparence). Mais Phénix a échoué, ce n’est pas en donnant des noms d’animaux puissants à ses enfants qu’elle les a immunisés, protégés contre la violence du monde, qu’elle les a armés. C’était de l’amour d’une mère qu’ils voulaient tirer leur vigueur et leur résistance, de câlins et de bras chaleureux. Alors on remonte aux origines pour comprendre, on retraverse l’enfance d’Éliette, les concerts, les parents fiers – trop fiers, et oppressants, pour remonter doucement vers le présent, vers sa mutation, et vers l’histoire de Loup, ce garçon lunaire, anxieux, qui court pour expulser son stress, Loup qui regarde le ciel par-dessus le toit de la maison d’arrêt, le ciel qu’il se promet de remarquer chaque jour s’il peut sortir de là.

Le style est plein de finesse, imagé mais toujours très juste. L’auteure sait trouver les mots qui tombent là où il faut, les mots qui décrivent les sentiments, les émotions sans jamais juger, simple commentaire, récit d’une vie ou plutôt de trois vies, intimement liées l’une à l’autre, bien que plus que chacun ne s’en doute. Le poème éponyme de Verlaine l’a inspirée, a exalté sa poésie, embelli sa plume et lui a insufflé une douceur qui manquait dans ces romans précédents.

Ce qu’en disent les Éditions Gallimard ici 🙂

Ce roman est actuellement en lice pour le prix Goncourt et le prix Renaudot.

Ils en parlent aussi : Lose youself in a book, Blog Apostrophe, Céline Viel, Ma collection de livres, Je me livre, Lottes of books, Doucet blog, Mumu dans le bocage, Mon petit carnet de curiosités, Les fringales littéraires, Vouslisezquoicesoir, Domi C lire, Les chroniques de Koryfée, La livropathe, C2elles

5 commentaires sur “Un amour de Loup (Le ciel par-dessus le toit, Nathacha Appanah)

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :