Un gros raté (Nicky Larson et le parfum de Cupidon, Philippe Lacheau)

Philippe Lacheau (le réalisateur et interprète de Nicky, le héros) a eu du mal à acheter les droits de Nicky Larson, eh bien peut-être qu’il y avait une bonne raison à cela, que le destin lui transmettait un message subliminal…

Je suis passée complétement à côté. L’humour est lourd et poussif, graveleux et souvent vulgaire. Les acteurs surjouent, ce qui semble logique compte tenu du scénario, abracadabrantesque. L’idée de départ n’est pas si catastrophique mais le résultat, si. Il combine tous les éléments d’une mauvaise comédie : l’histoire part dans tous les sens, le jeu des acteurs sonne faux, les répliques paraissent complètement débiles à certains moments. Les personnages ne sont pas attachants et semblent dénués d’intelligence.

Rendons à César ce qui est à César tout de même : Philippe Lacheau déclare qu’ils « n’ont pas à rougir des scènes d’action : elles sont ambitieuses, et vraiment bien réalisées » et effectivement, elles ne sont pas si ratées que ça si l’on en excepte les circonstances plus que vaseuses. Certaines scènes nous font rire, oui, parce qu’elles sont aberrantes et totalement à côté de la plaque, décalées dans le sens positif, mais c’est loin d’être le cas de tout le film. La fin est une surprise, et plutôt meilleure que le reste de la réalisation. Tarek Boudali est fidèle à lui-même et parvient à nous faire sourire à des moments où l’on n’espère plus rien. Enfin, Élodie Fontan est toujours aussi jolie, même en garçon manqué, mais son exaspération croissante pour Nicky n’est que le reflet de celle du spectateur.

L’idée d’adapter un manga était osée et l’on voit très clairement les dessins originaux derrière certains passages de Nicky Larson, mais on retrouve aussi les aspects assez crus de ce type de dessins-animés / livres. Certains diront que le film fera rire les enfants mais je n’oserais même pas emmener les miens si j’en avais, tant le héros est obsédé.

On rentre plein d’espoir, le souvenir d’Alibi.com et d’Épouse-moi mon pote dans la tête et on ressort déçu, si on a tenu pendant tout le film et qu’on n’est pas sorti avant.

La bande-annonce ici 😉

Publicités

16 commentaires sur “Un gros raté (Nicky Larson et le parfum de Cupidon, Philippe Lacheau)

Ajouter un commentaire

  1. Si vous avez déjà vu les épisodes du dessin animé en étant enfant, vous sentirez un pinsement nostalgique au coeur en voyant ce film. J’ai été choqué par l’arrêt du Club Dorothée, ça a été la fin d’une très belle et inoubliable époque et ce film m’y a fait replonger, grâce aux interpretations des acteurs, des tenues, mais pas que : grâce aussi à la présence de Dorothée (toujours le même sourire !) Et aussi grâce à des clins d’oeil sur l’époque du Club Dorothée. Merci pour ce très bon moment. Pour moi c’est que du bonheur !

    Aimé par 1 personne

    1. Non, jamais vu le club dorothée, je n’étais pas née… je pense que sans avoir ces souvenirs, on passe complètement à côté du film, comme ça a été mon cas. Ce qui rappelle des choses aux anciens fans ne fait sans doute que sonner faux aux oreilles des non initiés.
      Merci de votre commentaire en tout cas !

      J'aime

  2. Désolé mais j’avais un peu la flemme de remplir les lignes d’identité.
    Je suis d’accord avec vous sur le droit de donner son avis.
    Mais quand je lis le titre  » UN Gros raté » perso, c’est une critique gratuite et sans fondement.
    Je ne donne que mon avis aussi.

    J'aime

    1. Peut être qu’il me manquait les références avant d’y aller… je ne conseille pas ce film mais allez voir d’autres avis que le mien, l’avis de personnes ayant connu le club Dorothee (comme notre ami l’auteur des précédents commentaires…)!

      Aimé par 1 personne

  3. Je sors du cinéma il y a quelques instants et j’ai passé un très bon moment . Lacheau a bien saisi l’univers de Nicky Larson , tout fan ou simple rejeton des années 90 l’aura remarqué. Donc non pas du tout un gros raté , juste un public qui ne devait pas déjà apprécié le matériau de base ou qui tout simplement ne possède pas assez d’ouverture d’esprit .

    Aimé par 1 personne

      1. Certes mais le film est « l’image » de la serie animée du club Dorothée. En ce sens on ne peut parler d’un film raté lorsque le matériau de base est entièrement respecté. Mauvais jeu d’acteurs ? Allez donc revoir quelques episodes de l’animé doublé horriblement ce qui rendait loufoques les dialogues , effet que l’on peut retrouver dans le film par le surjeu .

        J'aime

      2. Dire que le film est un gros raté et chacun ses goûts n’est donc en rien une bonne façon de critiquer le film , vous vous restreignez à une simple subjectivité . Dommage .

        J'aime

      3. Si vous n’aimez pas, passer votre chemin et aller prendre une dose de bonne humeur. Je pense que vous étiez un peu tendu avant d’aller avoir ce film ou bien vous ne connaissez simplement pas l’animé. C’est trop facile de critiquer gratuitement. On retrouve les petits détails de l’animé tout au long du film. En plus il y a de petites références aux autres animés de l’époque. Bref, Un bon film action/comédie français.
        4/5
        Il faut des fois voir le verre à moitié plein.

        J'aime

      4. Déjà quand on critique c’est bien de se donner une identité plus concrète que « quelqu’un » et donc d’assumer ses propos. Ensuite, le principe d’une critique c’est de donner son avis, ce que j’ai fait. Je n’impose à personne d’avoir la même opinion que moi donc j’apprecierais qu’on fasse de même avec moi.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :