Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma étranger

Un film attendu mais décevant (Mon ket, François Damiens)

Dans Mon ket, on retrouve François l’Embrouille et son look de beauf inimitable. Cette fois, il s’est échappé de prison pour voir son Sully, son ket, son fils. Le film a du mal à décoller, il bat de l’aile, et on attend inlassablement que l’histoire prenne. Sauf qu’elle ne prendra pas. La réalisation repose majoritairement sur une succession de caméras cachées, chacune formant des scènes plus longues et plus embarrassantes, les unes que les autres.

Plus que le rire, ce film suscite de la gêne, lors, par exemple, de la rencontre avec les futurs beaux-parents, ou de la fête d’anniversaire avec un unique invité – footballer parlant à peine français et chantant vingt fois « happy birthday ».

Ce n’est pas que l’humour de François Damiens ne me séduise pas, si, j’ai déjà eu des fous rires suite à ses caméras cachées, mais là ça ne marche pas. Il manque une cohérence, un fil conducteur, pour que le film donne envie de le finir. Sauf que là on regarde notre montre et on attend le générique. Et à la sortie de la salle, manifestement, on n’est pas les seuls que le premier film du belge laisse perplexes.

Et pour un avis complémentaire (et donner un coup de pouce à une blogueuse ;)) : c’est ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s