Catégories
Critiques cinématographiques Critiques, cinéma étranger

Une romance en musique (Lalaland, Damien Chazelle)

Certains le qualifieront d’un peu niais, d’autres de chef d’œuvre. Sans opter pour l’un ou l’autre de ces deux extrêmes, je dirais que ce film a marqué l’année 2017. Comme toute comédie musicale qui se respecte, de nombreuses chansons rythment la romance entre Emma Stone et Ryan Gosling, et la bande-son mérite le détour et fait partie des raisons pour lesquelles nous retenons cette réalisation. L’histoire est peut-être un peu convenue au départ mais rapidement les événements prennent un tour inattendu et la fin est une surprise. Les décors sont sublimes, et San Francisco nous révèle ses merveilles. Des mises en scène originales s’organisent régulièrement autour d’un seul personnage – ou d’un couple – et les décors fins et délicats (lui ayant d’ailleurs valu l’Oscar dans cette catégorie) sont ainsi mis en valeur. Le jeu d’acteur est saisissant de justesse, les chorégraphies réglées à la seconde près et le tout forme somme toute une belle œuvre tant esthétique que musicale. Une belle comédie romantique dont la fin n’est pas à l’image de toutes les autres et qui, malgré tout, se détache dans ce genre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s