Une petite pépite de vie (La femme au carnet rouge, Antoine Laurain)

La femme au carnet rouge est un tendre hymne à la vie. Il se dévore les pages parce que le lecteur veut savoir si Laurent le libraire, va découvrir qui est la propriétaire de ce sac mauve et de ce fameux carnet rouge où cette femme consigne ce qu’elle aime et ce qui lui fait peur. Alors il réfléchit, se promène dans Paris avec Laurent, à travers parcs et dîners étranges, suit les caprices plus farfelus les uns que les autres de sa fille. Et en parallèle, Antoine Laurain suit le périple de la fille au sac, Laure, ses angoisses, ses amours, ses envies. Ce récit croisé accentue le désir de les voir se rencontrer, se percuter ces deux existences.

Le style est enjoué, l’auteur embrasse un discours indirect libre entraînant ce qui donne un rythme enlevé au livre, petite pépite de vie sans prétention.

Une réflexion sur “Une petite pépite de vie (La femme au carnet rouge, Antoine Laurain)

  1. Ping : Une nuit de magie (Millésime 54, Antoine Laurain) – Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s