Catégories
Romans étrangers

Un roman détente présentant une société superficielle et faite de faux semblants (Les yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol)

Un classique me direz-vous. Certes, mais il n’en reste pas moins que c’était mon premier Pancol. Se dévore tout seul, sans vraiment d’accroc. Une écriture fluide et même si l’absence de chapitre peut perturber au début, les changements réguliers de focalisation nous permettent de respirer sans que le roman ne soit indigeste. Beaucoup de personnages mais chacun a un caractère bien marqué, peut-être même un peu stéréotypé parfois, et le gouffre séparant certains en devient légèrement caricatural. Bon, quelques petits délires par ci-par là qui nous laissent parfois perplexes mais on finit par hausser les épaules et par se dire, pourquoi pas. Un bon bouquin détente, qui, malgré tout, s’interroge sur certains problèmes de société que sont l’indépendance féminine, l’adultère, l’appétit pour l’argent, le besoin d’attention dans un monde superficiel à l’extrême, entre autres. Ces questions étant amenées par cette famille atypique – l’est-elle vraiment ? – et mêlées à l’histoire sans que l’on puisse vraiment les en dissocier, on ne prête pas forcément attention au fait que ce roman a sans doute plus qu’un simple rôle loisir. Ne reste plus qu’à lire les deux suivants !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s